Oublier la défaite, retrouver la victoire | NYCFC amélioré

Déjà, l’Impact a l’opportunité de faire oublier sa défaite nulle de samedi dernier face aux Sounders.

Un match nul peut-être, mais à forte saveur de défaite, difficile à avaler.

La faute à une mauvaise condition physique de certains joueurs? À l’innocence de d’autres qui pressent trop haut en fin de rencontre? À Lolo? À Ambroise? Evan Bush s’est fâché après le dernier match, se trouvant incapable de réparer les erreurs d’une équipe qu’il qualifiait de trop confortable. Difficile de ne pas lui donner raison, mais voilà que l’occasion est belle de réparer tout cela avec une victoire avant une longue pause de 2 semaines.

Oyongo a été malade, Donadel un peu blessé, mais on dit que tous les joueurs seront disponibles pour le match d’aujourd’hui. On pourrait donc revoir le même alignement, ce qui n’est pas une mauvaise idée compte tenu du fait qu’il a dominé les champions en titre de longues minutes samedi dernier. Ce sont les erreurs mentales qui ont fait mal, ce qui est plutôt difficile à corriger en une petite semaine, surtout si elle est ponctuée d’une tempête qui paralyse la ville.

La question qui demeure est : Quand est-ce qu’Andrès Romero sera prêt à revenir dans l’alignement? À tout le moins dans les 18? Dominic Oduro a été complètement absent les deux premiers matchs, et j’ai l’impression que son jeu (et l’équipe) bénéficierait grandement d’un peu de compétition à son poste. Ballou est encore un peu jeune, et même si je crois que Biello va lui offrir un départ bientôt, il n’est pas encore une réelle menace pour l’aile droite d’Oduro. Les flancs gauche et droit sont diablement vides derrière Nacho Piatti, et je fonde beaucoup d’espoir sur ce que peut ou pourrait y apporter Andrès Romero… Sinon, il faudra recruter, et plus tôt que tard.

Au final, je m’attends au même onze partant que la semaine dernière. Adriàn Arregui a offert une performance correcte, un peu en demi-teinte. Il serait clairement plus à l’aise à son poste naturel, tout juste devant la défense, et je ne le vois toujours pas débuter. Peut-être qu’Hassoun Camara pourrait faire son retour dans le onze comme latéral droit devant Chris Duvall? J’en doute. Au final, Oduro devrait encore être sur le onze partant, qu’il le mérite ou pas, surtout qu’il a historiquement connu du succès face à New York City.

https://www.youtube.com/watch?v=vxZyua9TTDE

Ce qu’on a surtout hâte de voir, c’est si les ajustements fait cette semaine pourront payer. L’équipe n’aura pas droit à l’erreur face à un NYCFC en contrôle et dominant, d’autant plus à la maison.

MON XI PARTANT
Mancosu
Piatti, Oduro
Bernardello, Bernier
Donadel
Oyongo, Cabrera, Ciman, Duvall
Bush

NYCFC AMÉLIORÉ
La MLS a connu un fort recrutement cet hiver, et NYCFC, contrairement à l’Impact, n’est pas demeuré immobile. Maxi Moralez, Alexander Ring et Rodney Wallace. Le premier est relativement bien connu, et il n’a pas trop tardé à faire sa place dans le milieu de terrain de Patrick Vieira.

Toutefois, celui qui m’impressionne le plus (et que j’attendais peut-être moins), c’est Rodney Wallace. Tout le monde a parlé de David Villa et de sa superbe performance de 2 buts dans la décisive victoire de 4-0 des new yorkais face à DC United, mais Wallace a également marqué et préparé le premier but de Villa. Il était simplement dominant. Celui qui est déjà justement passé par DC et Portland avant de s’exiler au Brésil est revenu en force cette saison, et il sera très important cette saison pour l’équipe de Vieira. Pour le moment, il semble avoir surpasser Tommy McNamara.

Sinon, David Villa sera évidemment à surveiller. Il a l’habitude de faire mal à l’Impact, et le manque de confiance de la défense montréalaise ajouté au terrain petit et étrange du Yankee Stadium pourrait bien jouer en sa faveur. Voici l’alignement projeté de NYCFC pour cet après-midi.

Alexander Ring est un milieu central finlandais qui, si pas aussi offensif que Moralez, a tout de même tendance à se porter vers l’avant. Cela laisse un Andrea Pirlo en déclin et pas très rapide, même si toujours très intelligent balle au pied, seul devant la défense. Voilà ce que l’Impact pourra et devra exploiter. Une amélioration depuis la dernière saison, la paire Chanot et Callens est loin d’être la meilleure de la ligue. S’il est dans une bonne journée, Nacho pourrait leur en faire voir de toutes les couleurs.

Un match qui s’annonce tout sauf simple pour des montréalais qui devront être concentrés du début à la fin, et surtout opportunistes lorsque les occasions se présenteront (car il y en aura). Est-ce qu’on doit mentionner qu’il faudra être prudent sur les centres et ballons arrêtés, ou serait-ce de l’acharnement?

La victoire de 4-0 face à DC fait peur, d’autant que les hommes de Vieira n’ont pas été chanceux en ouverture en s’inclinant 1 à 0 à Orlando dans un match rempli d’émotions avec l’ouverture de leur nouveau stade. Ils pourraient facilement être encore invaincus, et sont plus souvent qu’autrement les prédateurs plutôt que les proies, d’autant plus dans leur propre stade.

Ma prédiction? Un match nul de 2 à 2. Oui, beaucoup de buts, terrain du Yankee Stadium et équipe offensive oblige… Et vous?

DANS L’ABRI
– Laurent Ciman quittera pour rejoindre ses coéquipiers belge la semaine prochaine. Bonne nouvelle pour lui, tant qu’il ne revient pas dans la même forme/état d’esprit que l’an dernier après l’Euro…

– D’ailleurs, avec sa situation personnelle et l’amour (qui semble réciproque) que lui porte le Québec, est-ce que Lolo pourrait demeurer longtemps à Montréal? Je dis oui, oui, oui !

– Probablement que cet été, les pauses internationales nous feront perdre un joueur de plus…

– Suspension d’un match pour Roman Torres suite à ce kick sur Oyongo. Disons qu’un rouge durant le match aurait pu être apprécié…

– Si Vancouver s’est incliné 0-2 au Mexique face aux Tigres, le FC Dallas s’est imposé 2 à 1 à la maison face à Pachuca, équipe bien connu des montréalais. Est-ce qu’une de ces équipes saura s’imposer au match retour et marcher dans la route de l’Impact vers la finale? La suite les 4 et 5 avril.

– Déjà que c’est un peu ridicule de voir des équipes comme le Revolution évoluer dans un stade de football américain, jouer dans le champ centre d’un stade de baseball est juste… ridicule!

Bon match cet après-midi!

N’hésitez pas à partager et suivez-moi sur Twitter et Facebook.

ALLONS!

 

PLUS DE NOUVELLES