Exclusif : On sait maintenant pourquoi Paul Byron a pu jouer 5 jours seulement après sa blessure | En rafale

Publié le 10 janvier 2017 à 10:00 par

Max "DLC" Truman

Petite nouvelle exclusive en provenance de deux trois (bonnes) sources : Paul Byron n’a PAS subi de commotion cérébrale le 4 janvier dernier, face aux Stars. Il n’était pas dans le protocole des commotions cérébrales la semaine dernière (contrairement à ce que rapportait pourtant Darren Dreger ICI).

(Photo : rds.ca)

(Photo : RDS.ca)

Le Canadien n’a donc PAS ignoré le protocole imposé par la LNH en renvoyant Byron dans l’action seulement 5 jours après sa blessure initiale, hier. Le #41 n’a pas échoué de baseline test.

Paul Byron n’était pas blessé à la tête. Il était plutôt blessé à l’épaule. Rien de majeur puisqu’on l’a vu jouer hier soir (et il semblait à 100 % ou presque, lui qui a passé plus de 17 minutes sur la patinoire).

Rappelons que Byron s’est blessé suite à cette mise en échec de Patrick Sharp, à Dallas :

Comme quoi même les meilleurs insiders obtiennent (et transmettent) parfois de la mauvaise information…

À noter que si jamais le CH avait ignoré le protocole des commotions, il aurait été puni sévèrement (financièrement) par la LNH.

En rafale
– Michaël Bournival et Gabriel Dumont sont donc à nouveau réunis, à Tampa!

– Une soirée émotive attend Lars Eller David Backes.

– Brock Lesnar a osé piler sur le logo des Jets!

Mots clés: , , , ,