« On n’était pas trop préparé de ce côté-là! » – Jonathan Drouin

Jesperi Kotkaniemi est le nouveau super sans-plomb du Canadien de Montréal, il est la saveur des derniers jours et son intelligence sur une surface glacée font de lui un élément essentiel pour cette nouvelle recette. Les joutes préparatoires, ça ne veut rien dire. On ne doit pas y accorder trop d’importance, mais en même temps, on doit se baser sur ces joutes afin d’évaluer les espoirs, les joueurs fraîchement sélectionnés ou les joueurs à qui une équipe donne une chance, comme Simon Després dans le cas du Canadien.

Bon, ça ne veut rien dire, mais lorsque KK n’était pas en uniforme pendant le calendrier préparatoire, le Canadien a subi deux de ses trois revers. Mais, ça ne veut rien dire… Le Canadien manquait cruellement d’énergie, pendant que sa nouvelle épice épicée laissait sa place à un autre pion. Mais ça ne veut rien dire les joutes préliminaires… Kotkaniemi, de par sa créativité et sa magie, amène un petit gros quelque chose que le Canadien cherche depuis la première visite sur la lune (OK, le niveau d’exagération est élevé ici, mais bon…).

Si nous revenons un tantinet à cette dernière joute, Jonathan Drouin a glissé ceci lors de son entretien d’après-match : On n’était pas tant préparé de ce côté-là… OK. Pourtant, la préparation semblait être la clé du succès (avec la vitesse et l’agressivité) depuis l’ouverture du camp 2018-19.

Bref, à la suite d’une autre pré-saison longue, quel sera le portrait officiel de la mouture 2018-19 du Canadien de Montréal? Xavier Ouellet semble un brin inquiet de la suite des choses, mais logiquement, il devrait amorcer la prochaine saison dans un maillot du Canadien de Montréal, alors que Jordie Benn devrait être le 7e morceau en défensive, si nous tenons compte uniquement de la logique.

Dans le cas de Simon Després, il a beaucoup de potentiel… selon Claude Julien. Ça veut dire quoi, beaucoup de potentiel?

Claude Julien et son groupe l’ont justement habillé lors de ce dernier duel pour évaluer une fois de plus le colosse défenseur. Il a certes souligné sa déception à la suite de cette rencontre peu inspirée.

On a connu un très bon camp et on a vu de bonnes choses. C’était le dernier soir pour évaluer certains joueurs. Un match comme ça est encore plus difficile. J’aurais aimé voir quelque chose de plus positif. – Julien

Bref, les dernières coupures auront lieu lors des prochaines heures/jours. Simon Després se taillera-t-il un poste? Que se passera-t-il avec Jordie Benn? À l’attaque, Jacob de la Rose aura-t-il l’opportunité d’entamer la prochaine campagne en-haut? À suivre, comme dirait Wilson.

En rafale

– Pendant ce temps-là, Nick Suzuki a inscrit un tour du chapeau.

– Voici ce que Mathias Brunet ferait, s’il était de l’organisation du Canadien de Montréal.

– Ça prend au moins 25 matchs de suspension pour un gars multi-récidiviste (comme l’a souligné Anthony Marcotte).

– Un but de Jack Evans, mais une autre défaite du Rocket de Laval.

– Ça devrait être Shea Weber, selon mon petit doigt.

PLUS DE NOUVELLES