On entend moins parler des Coyotes | Envoyez Scott Gomez en Suisse

« DLC, il n’y a pas eu de conférence de presse hier, à l’Hôtel de Ville de Québec! »

Bein gadons ça! #JÉcrisAuSon

Si vous ne savez pas de quoi je parle, je vous invite à lire notre article du 31 mars dernier : LIEN

Pourquoi?

On sait que cette conférence devait parler de sport

Était-elle en lien avec le combat de Lucian Bute… Qui ne s’est pas terminé comme il se devait?

Peut-être…

Mais je continue de croire qu’elle devait plutôt être liée au sort des Coyotes/Nordiques!

Le sort des Coyotes n’est pas encore joué
Photo : Coyotes de Phoenix

Le long parcours des Coyotes a cependant changé (UN PEU) les données!

Au moment où cette conférence a été bookée, il restait encore une dizaine de jours à la saison régulière, dans la LNH!

Se doutait-on vraiment que les Coyotes allaient se rendre dans le Final Four?

Si des langues, ça s’apprend (dixit Pierre Gauthier), des dates, ça se change!

J’ai tenté de savoir si la conférence de presse avait été repoussée ou annulée, mais sans succès! Les gens de Québec sont muets comme des tombes.

N’oubliez pas que les Coyotes sont passés à 2 doigts de retourner à Winnipeg, il y a 2 ans, avant qu’on décide d’attendre un peu… Et de déménager les Thrashers!

Donc, les Coyotes sont bel et bien passés très près de prendre la route de Québec, c’est un fait…

Mais Gary Bettman a joué ses dernières cartes (lors de sa conférence de presse).

A-t-il gagné sa mise? On ne le sait pas encore!

S’est-il entendu avec Greg Jamison? Oui!

Mais cette entente est conditionnelle à l’approbation finale du budget municipal, à Glendale.

Un 2e vote préliminaire (sur 3) devrait d’ailleurs être tenu ce soir, en Arizona.

Il y aura aussi le vote final, le 12 juin prochain! #EtLaPositionDeLaGoldwater

Donc, il est fort possible que la conférence de presse prévue pour le 28 mai soit standby, en attente d’une résolution/solution, à Glendale.

Sinon, cette conférence de presse (si elle était liée au sort des Nordiques) avait tout simplement été bookée « au cas où », question d’être prêt pour un déménagement avant la finale de la Coupe Stanley!

Bizarre tout de même qu’il n’y ait eu un calme total et plat hier, à l’Hôtel de Ville de Québec… Alors que ça grouille généralement beaucoup le lundi!

Imaginez seulement le scénario…

Les Nordiques renaissent… Patrick Roy est nommé coach (et peut-être DG aussi)… Toutes ses conditions sont acceptées… Et Les Nordiques/Coyotes viennent battre le Canadien à plate couture, au Centre Bell!

Disons que le Canadien perdrait beaucoup de partisans au Québec, non?

Ce n’est là qu’un scénario parmi tant d’autres… Mais il doit donner des maux de tête à Geoff Molson et ses associés!

Prolongation :
– Le désormais probable lock-out dans la LNH permet à la LNH de transférer une équipe à Québec au début du mois de juin, plutôt qu’à la fin du mois de mai. #JustSaying

En même temps, si la LNH croit dur comme fer qu’il y aura un lock-out, elle décidera peut-être que remettre la décision sur l’avenir des Coyotes à mai 2013…

– Puisqu’il est question de lock-out, je m’interroge sur le développement de certains joueurs, durant un lock-out. Des joueurs prêts à faire le saut chez les pros demeureront dans le junior… Des joueurs prêts à faire le saut dans la LCH continueront d’évoluer dans une ligue plus faible… Des Lars Eller, par exemple, iront jouer dans des ligues où le niveau de jeu est loin d’être celui de la LNH… Des joueurs russes signeront de lucratifs contrats en Russie… #LockOutPeutFaireMal #OlympiquesBientôt #BettmanMiseraGros

En terminant, je ne peux pas garder ce scénario cette blague pour moi-même :

Si les Lions de Zurich exigent une compensation pour la perte de Bob Hartley, j’espère que le Canadien leur enverra son petit #11, j’ai nommé Scott Gomez! Il jouerait dans une ligue où le calibre de jeu lui ressemble davantage et paierait moins d’impôts! Et si jamais c’est refusé, Tomas Kaberle se verrait une belle contre-proposition! #AucuneChance #QuoiQue…

PLUS DE NOUVELLES