Oliver Kylington jouerait en Amérique la saison prochaine | Le contrat de Zubrus devrait être racheté

La dégringolade nébuleuse d’Oliver Kylington a été un cas fort documenté par les recruteurs lors du dernier encan de la LNH. Il y a un an, à pareille date, certains le voyaient comme 3e favori derrière McDavid et Eichel dans les listes préliminaires.

Kylington était pressenti comme la prochaine grande vedette en Suède. Il a fait ses débuts à seulement 16 ans dans la SHL, un des meilleurs circuits professionnels d’Europe, devenant le plus jeune joueur à marquer un but dans l’histoire de la ligue.

Il a suffi d’une année de repêchage horrible, révélant au grand jour tous ses défauts, pour le faire glisser jusqu’au 60e choix de la 2e ronde détenu par les Flames. Le recruteur indépendant Anthony Mauro a d’ailleurs été l’un des plus cinglants à son endroit.

Ah, toutes les idées fausses que les recruteurs ont répandues à son sujet: un défenseur intelligent, polyvalent et dominant offensivement… La vérité est qu’il est un patineur d’élite pouvant faire mouche lors de situations rapides rapides ne lui demandant pas de réfléchir. S’il a du temps, il se torpille et se veut très instable avec la rondelle. Sans compter toutes les erreurs qu’il commet, alors que les joueurs lui enlevaient le disque lorsqu’il se laissait glisser au pays de rêve comme un lunatique. Kylington est surestimé, il n’y a pas une once de défense dans son jeu.

Toute cette histoire en fait un espoir fort intéressant à suivre pouvant, qui sait, faire l’objet d’un conte de fées en réduisant au silence tous ses détracteurs.  Des informations en provenance de Calgary indiquent qu’il s’amènera en Amérique du Nord. Ses droits appartiennent au Brandon Wheat Kings dans la ligue de l’Ouest, mais il serait aussi admissible à jouer dans la LAH dès l’an prochain, puisqu’il a été repêché avec le statut de joueur européen. Pour tous les mordus d’espoirs, c’est une occasion de l’épier de plus près…

Dainius Zubrus ne sera plus un « Devils »

Lentement mais sûrement, Ray Shero appose sa marque sur l’équipe depuis le départ de Lou Lamoriello. Les Devils viennent de soumettre le vétéran Dainius Zubrus au ballotage dans l’optique de racheter son contrat. Est-ce qu’on aurait témoigné d’un geste de la sorte sous l’ancienne direction? Permettez-moi de douter. Zubrus semblait avoir une place de choix dans le louable Old Boy’s Club du vieux Lou.

Il revient maintenant à Stefan Matteau de saisir sa chance. Cette décision de Shero lui lance un message fort de s’imposer et de faire ses preuves! De bien belles habiletés, mais jusque là si peu de résultats pour celui qui a été repêché au 29e échelon en 2012.

En rafale
– Intéressant!

– Le contrat de Zubrus sera comptabilisé sur la masse salariale en 2015-2016!

– Top-5 arrivée à l’aéroport! LIEN #Drogba

– Les Leafs auraient dû échanger Phaneuf et non Kessel, selon Andrew Berkshire. LIEN

– Je vous recommande fortement ce papier de Jonathan Quick sur les tireurs d’élite de la LNH! Brillant! LIEN

– Les nouveaux chandails des IceCaps! Vous aimez?

– Drogba n’est pas qu’un joueur de soccer, il est une icône humanitaire: LIEN

– Jack McInerney devra prouver qu’un système à deux attaquants est la meilleure solution pour l’Impact! LIEN

PLUS DE NOUVELLES