Oliver Ekman-Larsson et Niklas Hjalmarsson pourraient bouger

J’adore cette période-ci de l’année. Il n’y a pas grand chose qui me passionne autant que les rumeurs de transaction ainsi que tout ce qui se produit à l’approche de la date limite des transactions.

Il y aura beaucoup d’action, dans les prochaines semaines. Je ne peux pas attendre.

Et la liste des joueurs qui sont possiblement sur le marché des transactions continue de prendre de l’expansion.

Bruce Garrioch a rapporté hier quelques nouvelles qui concernent la brigade défensive des Coyotes de l’Arizona, où des enjeux concernent Oliver Ekman-Larsson et Niklas Hjalmarsson. 

Il y raconte dans le texte original que le prix fixé à l’acquisition du défenseur #1 de l’équipe était extrêmement haut, mais que Niklas Hjalmarsson est bel et bien magasiné par son directeur-général.

Tout d’abord, ce dernier devra prendre une énorme décision dans le dossier Ekman-Larsson. Bien qu’il n’ait pas l’intention naturelle de vouloir s’en départir, puisqu’il fait partie de ses plans pour le futur de l’organisation, il devra réellement réfléchir à tout ce qui entoure cette histoire. Le #23 a déjà 26 ans et c’est possible que ce soit le moment ou jamais d’obtenir le maximum, dans une transaction. Dans un peu plus d’un an, le premier juillet 2019, il deviendra agent libre. Et rien n’indique qu’il voudra demeurer dans le désert de l’Arizona.

Attendre l’été pourrait être bénéfique pour Chayka… Mais pas pour les équipes intéressées. Ces dernières aimeraient avoir la main sur le Suédois pour deux parcours éliminatoires, avant son autonomie complète, et non seulement une.

Trois équipes ayant eu un intérêt pour le défenseur sont les Maple Leafs, les Devils et les Flyers. Mais le prix est TRÈS haut.

On demanderait deux joueurs déjà établis accompagnés d’un choix de premier tour.

Pour ce qui est de Niklas Hjalmarsson, il n’a pas eu beaucoup de temps afin de se prouver en tant que joueur d’impact en Arizona, et on dirait que ça ne s’arrange pas.

C’est un bon pari que de croire qu’il pourrait être échangé d’ici le 26 février. John Chayka l’aurait déclaré disponible.

On connait tous Marc Bergevin, qui aime bien les anciens Blackhawks. Des liens peuvent être faits. Doit-on avoir peur?

Il s’agit d’un jugement personnel.

En Rafale

– J’adore.

– Nate Schmidt a du plaisir à Vegas.

– Old school hockey!

PLUS DE NOUVELLES