Nikita Scherbak est le quatrième joueur le plus talentueux du Canadien

Chez le Canadien, le talent n’est pas aussi reluisant qu’ailleurs. On peine à trouver un top-6 qui apporte un niveau offensif à la hauteur d’un vrai top-6. Donc, lorsque je lis ce genre de déclaration de Raphaël Doucet, avec le recul et une analyse de chacun des joueurs, je ne peux pas être en désaccord. Impossible! Sur le coup, ça fesse, mais penses-y un instant et vous allez constater que ça ne frappe pas tant que ça.

Même que je pousserais encore la note plus loin avec ceci : Scherbak est le troisième plus talentueux de l’organisation du Canadien de Montréal. Oui. Vous n’avez pas la berlue. Après Jonathan Drouin et Alex Galchenyuk, il y a Nikita Scherbak. Max Pacioretty est certes un marqueur de haut niveau, mais il n’a pas les habiletés (skills) des trois autres. Je parle ici de talent brut. De mains vives. De feintes époustouflantes. De fluidité. Vous voyez?

Scherbak manquait peut-être d’éthique de travail, mais son talent n’a jamais fait défaut. Ses lacunes étaient son inconstance, sa confiance fragile et son éthique de travail parfois déficiente. Pour ce qui est du talent, ça coulait dans ses veines et lorsque la confiance est à son summum, ça donne quelque chose de magique. Voici quelques faits saillants du petit Scherbak.

Cette saison, avec le Rocket, il a enregistré 30 points en 24 rencontres. Imaginez s’il avait joué tous les matchs, il serait en tête des pointeurs du groupe. Avec le Canadien, il a amassé deux passes en cinq duels et il a la chance d’évoluer sur un trio de pointe. Il évolue d’ailleurs avec Jo Drouin et Chucky, ce qui forme quelque chose d’électrisant. Imaginez si une chimie finit par bien s’installer, ça fera des étincelles.

En rafale

– Si ça semble clair du côté des femmes, ça ne l’est pas autant chez les hommes.

– Avec ses performances actuelles, est-ce vraiment le moment de troquer le capitaine?

– Tout simplement incroyable…

– La parade olympique est dernière nous, donc les Jeux peuvent débuter.

– Mais quelle histoire incroyable, celle de Ross Rebagliati.

PLUS DE NOUVELLES