Nikita Scherbak : à Montréal pour y rester?

Nikita Scherbak a prouvé hier que sa place était avec le grand club. Il devrait, en théorie, être à Montréal pour y rester.

C’est avec une récolte de 30 points en 24 matchs à son actif que le Canadien a rappelé le jeune homme, vendredi. Hier après-midi, il disputait son troisième match de la saison dans la Ligue Nationale, en profitant pour inscrire sa première mention d’assistance avec le Canadien. En 6 matchs répartis également sur les deux dernières années, l’ailier droit compte un but et une passe.

Mais ça va au-delà des statistiques. Scherbak est dorénavant plus mature et son intelligence, sa patience et son coup de patin ont impressionné tout le monde hier. Peut-on le juger prêt pour demeurer à Montréal pour le restant de la saison?

Il est encore tôt… Mais s’il continue comme il le fait en ce moment, ce ne sera pas un débat.

Scherbak a mentionné en entrevue d’après-match qu’il était très confortable dans son rôle et qu’il continuerait de travailler fort afin d’améliorer ses lacunes.

Toutefois, le talent brut qu’il possède est tout simplement exceptionnel et rivalise avec les meilleurs de l’équipe.

Jouera-t-il beaucoup? Il est possible que non. Mais il devrait rester à Montréal pour de bon, et ce jusqu’à avril.

Scherbak affrontera les Sénateurs cet après-midi, et il sera jumelé à Tomas Plekanec et Artturi Lehkonen.

Il aura la mission difficile de relancer ses partenaires de trio…

J’ai hâte de le voir avec Pacioretty/Drouin/Galchenyuk, moi… Pourquoi pas le jumeler avec son ancien coéquipier des Ice Caps, Charles Hudon?

En Rafale

– T.J. Oshie déçu de son amende.

– Le président ne pourrait-il pas aider à l’acquisition d’un centre?

– Son équipe n’y est pas, mais Gallagher sera certainement bien assis pour assister au Super Bowl.

– Gardera-t-il la cadence?

 

PLUS DE NOUVELLES