Nikita Jevpalovs en quête d’une renaissance à Laval

Nikita Jevpalovs a connu une saison de rêve, à sa dernière année dans la LHJMQ, sous les ordres de Joël Bouchard. Depuis, par contre, le Letton n’a jamais cessé de chercher son jeu offensif dans la AHL et la KHL.

C’est cette saison, de retour avec Joël Bouchard, que l’attaquant souhaite enfin renaître de ses cendres et redevenir la puissance offensive qu’il était auparavant.

S’il le fait… Pourrait-il même devenir un bon espoir pour le Canadien? Scott Matla, de Eyes On The Prize, s’est posé la question.

Les chances sont extrêmement faibles, mais la question se pose. Évidemment, il ne l’est pas au moment où l’on se parle, puisqu’un joueur n’ayant inscrit que 21 points à sa dernière saison dans la Ligue américaine ne fait généralement pas tourner les yeux, dans la LNH.

Mais dans les bonnes circonstances, il serait logique de dire qu’il pourrait (au moins) retrouver ses ailes avec le Rocket. Ce qu’il fera avec ses ailes ensuite, ça, on ne le sait pas.

Pourrait-il un jour réaliser son rêve et être rappelé par le Canadien?

Ça dépend de plusieurs facteurs. Il devra améliorer son coup de patin, même son énergie en tant que telle est un atout pour son équipe.

Si Jevpalovs est passé d’un marqueur de 54 points en marqueur de 100 points en un seul claquement de doigts, lorsque Bouchard a pris les guides de l’Armada… Pourquoi pas un bond similaire avec le Rocket?

Il semblerait que le plafond soit haut, pour Jevpalovs, en raison de son talent. Mais la marche à monter entre un attaquant défensif fiable et une force offensive est assez haute.

Il s’agit d’un pile ou face. Et on a bien hâte que le 25 sous retombe.

En Rafale

– Plekanec est prêt. [Canadiens]

– Lance Stroll est loin.

– Officialisé.

PLUS DE NOUVELLES