Nick Suzuki a retrouvé ses repères dans la OHL

Le Canadien a acquis les services de Nick Suzuki, ceux de Tomas Tatar et un choix de 2e ronde en retour de Max Pacioretty.

Tatar a ce matin 8 points en 6 rencontres…

Alors que Pacioretty n’a qu’un seul petit point (1 but) en 7 rencontres. On ose même commencer à le comparer à Jonathan Cheecho…

Avantage Canadien (avec la voix d’Hélène Pelletier).

Mais comment va le petit Nick Suzuki dans la OHL, lui?

Il a entamé la saison avec force (6 points en 3 matchs), avant d’être plus effacé durant les 4 matchs suivants. Mais il a connu toute une rencontre hier soir : 2 buts, 1 mention d’aide, plus-3… Et 11 tirs au but!

Seule petite ombre au tableau : il a raté sa tentative en fusillade et son équipe a perdu la rencontre.

Suzuki est tantôt employé à l’aile, tantôt employé au centre. Mais il est toujours considéré comme étant d’abord et avant tout un joueur de centre…

Le nouvel espoir du Canadien a désormais 11 points en 8 rencontres, une production par match à peine inférieur à ses 100 points en 64 matchs de la saison dernière.

Par contre, il est loin des premiers pointeurs du circuit (OHL), qui affichent déjà 19 ou 20 points au compteur!


(Crédit: OHL)

Rappelons que le petit frère de Nick Suzuki, Ryan, a déjà 18 points en 10 rencontres lui. Et il n’a que 17 ans…

Il est voué à un superbe avenir…

Et pour les curieux, sachez que Ryan Poehing a deux mentions d’aide en autant de rencontres dans la NCAA, lui.

En rafale

– C’est fait, Nick Ritchie a signé un contrat de trois ans avec les Ducks. Il ne reste plus que William Nylander comme RFA sans contrat…

– Le contrat de Pekka Rinne (bientôt 36 ans) viendra à échéance l’été prochain, mais le principal intéressé souhaite demeurer avec les Preds.

– L’Impact n’a plus que 7,1 % de chances de faire les séries…

– Voilà le but qui a fait si mal hier soir…

– Attention! Il a souvent répété (hier encore) qu’il ne quittera pas Montréal avant la fin de son contrat. Il sera de retour la saison prochaine…

PLUS DE NOUVELLES