Modérer les attentes envers les jeunes | Versteeg ne peut quand même pas nuire

La relève du CH à l’attaque donne plusieurs raisons de se réjouir aux partisans du Canadien.

Charles Hudon a fait tourner les têtes avec une des meilleures saisons recrues pour un joueur des Bulldogs depuis Tomas Plekanec. Sven Andrighetto a fourni des flashs intéressants durant son court séjour dans la métropole. Daniel Carr a mené les recrues de la LAH pour le nombre de buts. Dans la ligue de l’Ouest, Nikita Scherbak a produit 82 points – 13 de plus que le 2e meilleur pointeur de son club – au sein d’une formation défensive marquant peu de buts.

Penser que l’un deux pourrait percer la formation n’a rien d’illusoire.

Emportés par cette vague d’optimisme, plusieurs en sont venus à la conclusion suivante: acquérir un attaquant de calibre top-6 n’en vaut peut-être plus la peine. Non seulement ce rôle pourrait être comblé par un des nombreux espoirs mentionnés plus haut, mais un tel ajout leur mettrait des bâtons dans les roues.  Il faut donc sagement oublier Patrick Sharp ou toute autre option sur le marché.

C’est là qu’il faut intervenir pour modérer les attentes. Parce qu’ils sont jeunes, fringants et habiles, parce qu’ils n’ont pas encore eu leur chance dans la grande ligue, on s’accroche à l’espoir qu’ils feront une entrée spectaculaire et coifferont plusieurs joueurs déjà établis dans le circuit depuis belle lurette.  Le mystère qui entoure chaque espoir plus talentueux que la moyenne fait rêver, notamment parce qu’ils ont, la plupart du temps, produit partout où ils ont joué auparavant. Mais on sait à quel point la dernière marche est la plus difficile à franchir.

Après trois saisons dans le circuit Bettman, Alex Galchenyuk – un 3e choix au total et de loin le jeune attaquant le plus prometteur du CH -, n’a pas encore atteint le plateau des 50 points.

Jiri Sekac, qui a dominé le camp de présaison du Tricolore en octobre et détenait une longueur d’avance sur tous les autres espoirs dans la course pour un poste, a été limité à 23 points en 69 matchs lors de son baptême. Le Tchèque était pourtant bien préparé. Il avait disputé 130 matchs dans des circuits professionnels en Europe avant de traverser de l’autre côté du globe.

Evgeny Kuznetsov, un choix de 1re ronde des Capitals, a le talent qui lui sort par les oreilles. Avant de s’amener en Amérique du Nord, il misait sur 210 matchs d’expérience dans la KHL. Et à sa première saison complète dans la LNH, il s’est contenté de 37 points, ce qui est relativement bon selon les standards de la ligue.

La liste peut s’allonger encore et encore.

Bien sûr, il y a les Gaudreau, Forsberg et Stone de ce monde, mais ils ne courent pas les rues et on peut presque, je dis bien presque, les inclure dans l’élite.

À moins d’une grande surprise, on ne devrait pas voir Hudon et Scherbak amasser de 40 à 50 points s’ils font le saut cette année. Ce n’est simplement pas réaliste étant donné les tendances offensives modernes. Peuvent-ils amener une contribution honnête et utile au sein du top-9? Cela semble plus plausible.

L’option de mettre la main sur un marqueur garde alors toute sa pertinence.

Plusieurs grinçaient des dents quand des rumeurs faisaient état d’une transaction envoyant Kris Versteeg au Canadien. Or, sans être un dynamo offensif, je ne vois pas comment il pourrait nuire à cette équipe. À 29 ans, il demeure un joueur créatif, muni de bonnes mains, qui produit au-dessus d’un point aux deux matchs (0.55PPM), et plus de points par tranche de 60 minutes que Gallagher. Il n’est pas le sauveur qui règlera le marasme offensif du CH, mais il peut à tout le moins améliorer les choses en ce sens. Avec un contrat de 2.2 millions valide pour seulement un an, ça ne serait pas catastrophique.

En rafale
– Changement de discours à Detroit: on a de bons mots pour Anthony Mantha. LIEN

Le jeune de 21 ans Matt Pfeffer est le nouveau consultant spécialiste des statistiques avancées du CH. Pfeffer a déjà travaillé pour les 67’s de la ligue de l’Ontario et il a aussi offert ses services aux Sharks de San Jose. Les Sénateurs d’Ottawa sont maintenant la seule équipe de la division Atlantique sans ce type d’employé. Adapte-toi ou crève, comme dirait l’adage!

Quelques commentaires qui ont été émis à son sujet… 

– L’équipe de DLC offre ses condoléances à Connor Crisp.

– Quelle est la valeur de Lars Eller avec le Canadien? LIEN

– Le CH a tenu son premier match intraéquipe aujourd’hui: LIEN

L’Allemand Markus Eisenschmid, un joueur invité des Tigers de Medicine Hat dans la WHL, a impressionné avec deux buts.

Jérémy Gregoire, Charles Hudon, Daniel Carr et Lukas Vejdemo ont également été convaincants.

Par ailleurs, Martin Lapointe a rencontré les médias aujourd’hui: LIEN

Et la direction du CH était présente!

– Comment devra-t-on utiliser Kessel à Pittsburgh? Devra-t-il « supporter le breakout » en fond de territoire, ou se permettre de tricher pour exploiter sa vitesse? LIEN

– Les Leafs ont mis la main sur un espoir de premier plan en Kasperi Kapanen. Il faut éviter de tirer de trop grandes conclusions avec le court échantillon qu’est le championnat mondial junior. LIEN

– Un bon papier de la Gazette au sujet de Noah Juulsen. LIEN

– Andrighetto est-il à deux doigts de la LNH? LIEN

– « Je sais pertinemment que Versteeg voudrait jouer à Montréal » – José Théodore

Théodore a déjà côtoyé Versteeg en Floride et, s’il dit vrai, la rumeur rapportant qu’il aurait bloqué une transaction l’envoyant à Montréal serait non fondée.

Dans un autre article sur le Journal de Montréal, Marc De Foy affirme que Versteeg, et plusieurs autres joueurs des Blackhawks auraient été offerts à Marc Bergevin. 

PLUS DE NOUVELLES