Milan Lucic : un refus qui protège Marc Bergevin du fiasco?

Ce n’était pas vu comme ça à l’époque… Mais disons que Milan Lucic a peut-être rendu un fier service au Canadien, sans en avoir conscience, avec le recul.

Rappelons-nous qu’avant de signer un pacte de 7 ans avec les Oilers, qui le garantissait de remporter une somme de 6 millions de dollars par saison pour la durée du contrat, il avait reçu une autre offre du Canadien.

Celle-ci était supérieure à celle de Peter Chiarelli, mais l’ancien des Bruins a opté pour Edmonton et laissé de l’argent sur la table.

Ce matin, à l’entraînement, les gros dollars de Lucic se retrouvaient sur la quatrième ligne, et tout indique que c’est là qu’il commencera le match, ce soir. Ça, c’est s’il n’est pas laissé de côté.

Il est vrai qu’à première vue, la situation est très difficile à comprendre. Lucic est en route vers une saison de 51 points… Et ça, c’est supérieur à l’an dernier. Malgré les déboires de son équipe.

J’avais de la difficulté à le comprendre jusqu’à ce que je réalise que ça allait plus loin que ça. Depuis quelque temps, les médias d’Edmonton sont extrêmement critiques à son endroit. Je les crois. C’est leur emploi d’analyser son travail, et il est difficile pour moi de nier tout ça.

Les partisans réclament même un rachat de contrat!

J’aimerais ça, moi, un gars qui inscrit 30 points en 48 matchs, à Montréal…

Mais on doit effectuer un parallèle entre les villes d’Edmonton et Montréal, qui se ressemblent énormément d’un point de vue médiatique. Et il faut en venir à l’évidence : si Milan Lucic avait signé à Montréal, la situation serait présentement encore plus atroce qu’elle ne l’est.

Analysez la masse salariale des Oilers pour comprendre à quel point ils sont dans le trouble.

10 postes réguliers à combler avec 21 millions de dollars, c’est énorme. Et très difficile à réaliser.

Imaginez cette situation à Montréal… Mais avec une bonne dizaine de millions de dollars entre les deux poteaux.

En Rafale

– Sidney Crosby au deuxième rang de l’histoire.

– J’aime!

– La XFL est de retour.

 

 

 

 

PLUS DE NOUVELLES