Mike Babcock donne un superbe conseil à un joueur qui jouera son premier match dans la LNH

Lou Lamoriello et Mike Babcock ont fait un travail gargantuesque pour remettre les Maple Leafs de Toronto sur les rails. Évidemment, avoir des jeunes comme Auston Matthews, Mitch Marner ou William Nylander accélère et facilite le processus de reconstruction, mais il ne faut surtout pas négliger la façon dont le groupe de direction a mené cette réédification.

L’objectif était de refaire des Maple Leafs « l’équipe du Canada » : il semble que cela soit le cas, désormais, au grand dam des partisans du Tricolore…

Avec une banque d’espoirs qui est donc très bien fournie, Babcock était l’homme de la situation pour les développer et il l’a prouvé une fois de plus, en donnant un superbe conseil à Andreas Johnsson, qui s’apprête à jouer son tout premier match dans la LNH, ce soir.

Le message est simple, mais plein de bon sens : Johnsson a passé toute sa vie à rêver à ce moment. Il faut désormais qu’il joue comme il a toujours fait, sans se mettre de la pression supplémentaire.

Tout simplement, Johnsson doit profiter de cette journée puisque ce moment ne viendra qu’une seule fois dans sa vie.

Andreas Johnsson a passé les 2 dernières saisons dans la AHL. Cette année, il a cumulé 54 points en 54 matchs dont 26 buts. Ce sont des statistiques assez exceptionnelles. Du côté de Toronto, on espère que sa venue améliore le jeu en supériorité numérique.

Bref, l’attaquant de 23 ans se sentira un peu moins lourd après les propos de son entraîneur-chef…

En rafale

– Plusieurs joueurs ont été mis sous contrat chez les Alouettes.

– Ayoye…

– Si vous voulez en savoir plus sur les tatouages de Nikita Scherbak.

– Certains dépisteurs de la LNH n’iront pas au Mondial des moins de 18 ans.

PLUS DE NOUVELLES