Michel Therrien n’avait pas le droit de parler à Carey Price

Non! On n’a pas encore fini de parler de Michel Therrien.

En fait, c’est de Price qu’on parle surtout ce matin, en y allant d’une histoire/anecdote impliquant Therrien.

Réjean Tremblay fesse fort dans son article paru dans le Journal de Montréal : Il n’y avait pas de regard relation entre Carey Price et Michel Therrien. Therrien n’avait pas le droit de parler à Price.

Pourquoi ne se parlaient-ils pas? Tout simplement parce que Stéphane Waite ne tolérait pas que le coach Therrien parle à ses gardiens. Seul Waite pouvait le faire…

Et c’est Waite qui aurait, selon Tremblay, décidé de laisser Montoya devant le filet face aux Blue Jackets (après 10 buts)… Et qui aurait aussi décidé de retirer Price après le 4e but face aux Sharks (avant le fameux regard). Therrien ne faisait qu’exécuter les demandes/consignes de Waite, sans jamais parler (sérieusement) à ses gardiens.

Disons que le principal intéressé ne nie pas la patente

Ajoutant toutefois qu’il n’était tout de même pas le boss de Carey et Al.

Assez intense de voir un coach concéder autant de pouvoir à un adjoint? Rendu là, avait-il le droit de parler à Shea Weber? Je sais, j’exagère… Mais pas tant que ça!

C’est surprenant d’apprendre que le coach ne discutait même pas avec son meilleur joueur…

Ils n’avaient pas l’air de former un tandem, j’avoue…

La grande question : Claude Julien a-t-il le droit de parler avec Carey Price, lui? Si la réponse est non, c’est (encore) spécial…

Mais si la réponse est oui, c’est qu’il y avait quelque chose qui clochait chez Michel Therrien (mais qui ne cloche pas avec Claude Julien).

Dans un cas comme dans l’autre, c’est particulier, vous en conviendrez…

Mais selon ce qu’on sait de cette équipe silencieuse, la relation Price – Julien ressemble drôlement à celle entre Price et Therrien.

« La relation entre Michel et ses gardiens, c’est la même qui existait quand j’étais avec Joel Quenneville. C’est la même chose aujourd’hui avec Claude. Chaque matin, les gars se parlent, se demandent comment ça va. Le reste, ils me le laissent entre les mains. » – Stéphane Waite

Pour finir, Waite a répété que la relation entre Michel et Carey était bonne… Et que Carey avait surtout besoin d’un break l’an dernier, avant le bye-week. #Fatigue

En tant que partisans du Canadien, on doit choisir ce que l’on veut croire et ce que l’on croit faux. Et la relation entre Carey Price et les hommes de hockey de l’équipe ne fait pas exception à cette règle…

En rafale

– Les Alouettes ont (encore) congédié leur entraîneur-chef (pour la 7e fois en 10 ans)… Et ce, deux jours après un meeting pour joueurs seulement. Ça s’est passé tôt ce matin (le congédiement). Le problèmes sont profonds chez les Alouettes. Anthony Calvillo, Kavis Reed lui-même (DG), Rich Stubler (68 ans) et Danny Maciocia font partie des rumeurs pour remplacer Chapdelaine. Pendant ce temps, Marc Trestman et Jim Popp se la coulent douce à Toronto, eux…

– Quel arrêt! #KHL

– Joyeux anniversaire à José Théodore (41) et Craig Rivet (43).

– J’ai toujours un petit faible pour les masques avec des oreilles

PLUS DE NOUVELLES