Michel Therrien a été très incisif sur les ondes de RDS

Michel Therrien  n’oeuvre plus pour l’organisation du Canadien de Montréal. Son contrat s’est terminé et depuis ce temps, il se présente en ondes au 91.9 Sports en plus de s’asseoir sur l’un des fauteuils confortables de l’Antichambre. Il est incisif, le coach. Il est très intéressant et les propos qu’il dépose sont souvent tranchants et justes. Écouter cette émission lorsque Therrien est l’un des panélistes sur le plateau, on ne s’ennuie pas. En jacassant de « développement » et de Michael McCarron, Therrien a clairement accentué son « non-amour » au Big-Mac :

Comme tu dis, y’en a qui développent, on parle de développement, de développer, de développer, de développer… Mais y’en a que la seule affaire qu’y sont capables de développer, c’est leurs cadeaux de Noël! – Therrien

Une explosion de rires a fait éclat dans le salon où je me retrouvais.

Mario Tremblay ne voulait pas « planter » Michael McCarron sur la place publique, mais il a explosé de rire lorsque Michel Therrien a parlé de déballage de cadeau de Noël. Afin de préciser une chose une fois de plus au sujet de McCarron : il faut tenir compte qu’une équipe qui réclame un joueur ballotté comme McCarron doit lui créer un espace pour le conserver dans la Ligue nationale. Elle ne peut pas le réclamer et le retourner en-bas.

Une fois de plus, McCarron n’a absolument rien démontré de positif pendant le camp d’entraînement et lors des joutes préparatoires pendant lesquelles il était en uniforme. Puis, c’était fort probablement le « last-call » pour ce colosse attaquant, qui confirme qu’un petit rapide qui travaille a plus sa place dans le show qu’un gaillard qui se traîne les savates.

La déclaration de Therrien n’est guère surprenante, lui que ne semblait pas vraiment apprécier le jeu de Michael McCarron lorsqu’il était pilote de cette Sainte-Flanelle. Continue ton discours tranchant Mike, tu fais preuve d’audace et le Québec apprécie.

En rafale

– Brandon Davidson est parvenu à décrocher un contrat avec une équipe en manque de bons défenseurs, derrière Keith et Seabrook.

– Martin St-Pierre pourra dire qu’il a fait presque le tour du monde pendant sa carrière de hockeyeur.

– C’est simple, il peut enfin s’exprimer. Merci à Dominique Ducharme d’avoir fort probablement mis son grain de sel.

– Intéressant pour votre calendrier « hockey ».

– Une suspension minimale venant avec un carton rouge.

PLUS DE NOUVELLES