Michel Bergeron croit que Donald Beauchamp a été congédié

En milieu d’après-midi, nous avons discuté d’une potentielle valse d’entraîneurs, lors de la saison morte, alors que plusieurs risquent le congédiement.

Tout ça après un texte de Michel Bergeron à ce propos.

Le truc… C’est qu’il a aussi abordé un autre sujet TRÈS chaud dans cet article.

L’ancien entraîneur-chef des Nordiques mentionne que selon lui, Donald Beauchamp n’a pas démissionné. Il croit que la théorie de l’entente mutuelle, rendue public par l’organisation, est fausse.

Bergeron affirme qu’il s’agit d’un congédiement déguisé. Dans le fond, on annonce une démission pour ne pas s’attirer les foudres des partisans, après avoir procédé à un tel renvoi.

Théorie qui fait plus ou moins de sens, puisque les amateurs montréalais blâmaient Beauchamp pour la relation très difficile entre l’équipe et ses partisans…

Mais bon. Soit on l’a renvoyé, soit on lui a très fortement conseillé de démissionner, selon la logique de Bergeron.

Est-ce possible?

Absolument… Je ne sais pas si j’achète l’idée, mais on est obligés d’admettre que ce qu’il avance n’est pas fou.

« Donald, c’était sa vie, le Tricolore. Je trouverais extrêmement dommage que ce soit la façon de faire des Canadiens dans les prochains mois. On va montrer la porte de sortie à des gens qui n’ont rien à voir avec les déboires de l’équipe. Je trouve ça extrêmement malheureux. »

Mon collègue Jeff Drouin avait d’ailleurs soulevé la même hypothèse, hier, alors qu’Elliotte Friedman avait mentionné que Beauchamp avait été «let go» par l’équipe. 

En Rafale

– Pas grand chose à rajouter. Les Golden Knights sont incroyables.

– On pourrait se gâter.

– Moi, ce qui retient mon attention, c’est ses statistiques de 2005-2006.

– Ouch…

 

PLUS DE NOUVELLES