Michael McCarron est en train de se faire oublier

Parfois, il m’arrive de me questionner sur le pire flop de première ronde du Canadien lors des 10 dernières années. Louis Leblanc figure certes au sommet, mais disons que Michael McCarron arrive tout juste derrière. Le gentil géant est complètement en train de se perdre au sein de l’organisation du Canadien de Montréal. Il semble vraiment ailleurs. Tellement. Sa stature fait peut-être en sorte qu’on lui demande de jouer physique, alors qu’il ne semble pas à l’aise dans ses chaussures.

Lors de certaines rencontres où le taux de testostérone était élevé, il était carrément invisible. Les amateurs le cherchaient sur la patinoire. Pourtant, lors de ces moments intenses, il se doit d’être de la première rangée. Celle qui est la première à faire face aux attaques adverses. Hormis le côté physique, la facette offensive ne se porte guère mieux au sein de la Ligue américaine.

Un seul but en 13 matchs? Où est celui qui se stationnait tout juste en avant de la peinture du gardien pour lui obstruer la vue et marquer des buts « poubelles »? À ce rythme, comment le Canadien de Montréal peut-il le rappeler afin de faire le trajet Laval-Montréal? Impossible.

En 117 matchs dans les mineures, il a cumulé un total de 71 points en 117 matchs. C’est bien, mais à quel point pour un choix de premier tour qui semblait promettre lors de sa première campagne dans le pro? Cette saison, c’est 14 points en 27 rencontres. C’est bien, mais lors de ses 13 derniers matchs, il n’a enregistré que trois petits points.

Plusieurs questions peuvent être posées… La relation entre Sylvain Lefebvre et son colosse attaquant est à quel niveau? Est-elle en train de se détériorer? Plusieurs joueurs sont désormais en haut de lui dans la hiérarchie du Canadien de Montréal et ce n’est pas normal que ce joueur-là stagne autant.

Bref, jouera-t-il à temps plein un jour dans la LNH? Pourtant, son entraînement en gymnase semblait adéquat.

En rafale

– Ce matin, Carey Price est parti jouer au golf… en Floride.

– Je vous présente la chanson officielle des prochains Jeux olympiques.

– Il n’y a pas qu’au hockey que l’on cache les commotions cérébrales. C’est comme ça dans tous les sports.

– Que deviendra la concession des Hurricanes de la Caroline? Quelle direction prendra-t-elle?

– Un excellent point de discussion.

PLUS DE NOUVELLES