McCarron, Lernout et Condon se démarquent | Kane: ça sent le coup monté | En rafale

McCarron a tout pour connaître du succès

Au lendemain d’une défaite en fusillade face aux Capitals de Washington, trois jeunes se sont illustrés, à commencer par Michael McCarron; plus ça va et plus il prouve qu’il a les outils pour gravir rapidement les échelons dans la LNH. Il est toutefois inutile de hâter les choses dans son cas, comme les Capitals l’ont fait avec le gros Tom Wilson. Wilson, un choix de première ronde en 2012 par Washington (16e au total), a atteint rapidement la LNH sans avoir eu le temps de peaufiner son jeu dans les rangs mineurs. Gros, capable de se battre, on l’a confiné à un rôle d’agitateur, où la majorité des durs à cuire du circuit Bettman l’ont mis au défi, ce qui a résulté en deux premières saisons à évoluer sur un quatrième trio, à se blesser et à écoper de 323 minutes de pénalités, tout en touchant le fond du filet à seulement sept reprises (27 points en 149 matchs). Ce n’est pas la voie à suivre dans le cas de McCarron, il a un potentiel pour être, dans le pire des cas, un autre Brian Boyle, un joueur de centre fiable, polyvalent, capable de marquer sa part de buts et de faire peur à l’adversaire qui tente d’ambitionner aux dépens des meilleurs joueurs de l’équipe. Est-ce que McCarron peut devenir un Milan Lucic? À première vue, il ne deviendra pas le Lucic qui a marqué 30 buts et dépassé les 60 points, mais s’il devient le Lucic de l’an dernier, celui qui a inscrit 18 buts et amassé 44 points tout en distribuant sa part de mises en échec et en choisissant ses combats, le CH aura sous la main un atout précieux que plusieurs clubs rêvent d’aligner au sein de leur formation.

Lernout étonne

Un autre qui a attiré les réflecteurs sur lui est le jeune défenseur Brett Lernout, que le Tricolore a repêché en 3e ronde du repêchage 2014 de la LNH. Lernout a vraiment émergé à titre d’espoir au cours de la dernière campagne, alors qu’il s’alignait avec les Broncos de Swift Current dans la WHL. Après une récolte de huit buts et 14 passes en 72 rencontres (103 minutes de pénalité) en 2013-14, Lernout a surpris avec une saison de 14 buts, 28 passes et 42 points en 72 matchs l’an dernier (68 minutes passées au cachot). Gros défenseur droitier de 6 pieds 4 pouces et plus de 200 livres, le joueur natif de Winnipeg offre un style de jeu axé sur la robustesse et il se débrouille très bien dans le jeu de transition, lui qui effectue une très bonne première passe. Il semble aussi apte à jauger les situations où il peut s’impliquer offensivement. On s’attendait à une bataille à trois entre Pateryn, Tinordi et Barberio, mais avec l’émergence de Lernout, Bergevin peut maintenant prendre une décision et échanger un des trois jeunes (Tinordi?) en sachant qu’en cas de blessure à un défenseur de la LNH, il y aura toujours Lernout pour venir prêter main forte à court terme. Si Lernout ne sera pas de la formation de 23 joueurs en début d’année, il vient de se mettre en valeur en vue d’un rappel en cours de saison, comme l’a fait McCarron.

Condon supplante Tokarski

Un autre qui doit dormir d’un sommeil léger est Dustin Tokarski. L’auxiliaire de Carey Price a paru fragile à de nombreuses occasions lors de la dernière campagne et un rôle à temps plein dans la LNH est peut-être au-dessus de ses capacités. Il est petit de taille dans une position où on a vu des athlètes de plus en plus gros s’implanter au cours des deux dernières décennies. Tokarski n’est pas le plus rapide, ni le plus athlétique, il doit donc s’en remettre à son positionnement. Malheureusement, ce positionnement n’est vraisemblablement pas à point, lui qui est bien souvent vulnérable sur les tirs hauts. Quant à Condon, la direction lui a consenti un pacte de deux ans et la deuxième saison (2016-17) lui assure un salaire de la LNH (contrat à un seul volet). Il est grand et gros et une de ses principales qualités est son flegme, son calme dans le demi-cercle.

En prolongation

– C’est à compter de 19h30 que les Canadiens affronteront les Blackhawks de Chicago au Centre Bell. Comme les premières coupures auront lieu dans trois jours (dimanche), c’est là une dernière audition pour plusieurs jeunes joueurs. Toutefois, à moins d’une surprise ou que Michel Therrien ne tombe littéralement en amour avec un jeune (McCarron?), il serait très étonnant qu’un vétéran soit tassé au profit d’un petit nouveau en début de campagne.

– Les deux formations du match de ce soir sont maintenant connues… Chez les Hawks, pas de Toews, Kane, Hossa, Keith, Seabrook ou Crawford. #Gotovetsestundroledenom

– C’est à Carey Price que Michel Therrien s’en remettra pour entamer le match contre la bande à Toews et Kane, il sera secondé par le québécois Zachary Fucale.

– Les nouveaux responsables de l’avantage numérique ont procédé à quelques mises au point. #DaigneaultRamsay

– Charles Hudon profitera d’une autre chance de se faire valoir, lui qui a connu un bon début de match hier, mais qui a semblé manquer quelques couvertures défensives et qui a effectué quelques passes erratiques en troisième période. Jeremy Grégoire et Nicolas Blanchard (invité au camp), qui n’ont à toute fin pratique aucune chance de mériter un poste cette année, en seront à leur premier match.

– Pour une deuxième journée de suite, Max Pacioretty s’est entraîné en compagnie de ses coéquipiers. Il pourrait bien être de retour à temps pour le début de la saison. #Wolverine

– C’est maintenant officiel, l’ancien défenseur des Canadiens et des Predators de Nashville, Francis Bouillon, a confirmé qu’il se retirait. #ChouchoudeTherrien #Valeureuxguerrier LIEN

En rafale

– On a procédé à une mise à jour dans le dossier de l’affaire d’agression sexuelle dans laquelle Patrick Kane est impliqué. #Çasentlafraudedelapartdelavictime

Selon certaines sources, l’ADN retrouvé dans les sous-vêtements de la présumée victime pourrait dater de cinq ans.

Qui plus est, les examens des preuves auraient été écourtés à cause de problèmes avec les équipements.

On a confirmé que l’histoire du sac de preuves altéré est fausse, puisqu’on n’utilise même pas de sac dans de tels cas.

On a même apporté des preuves visuelles de la procédure

– Comment les destins de Marc Crawford et Austin Matthews ont fini par se croiser.

– Un duo de joueurs québécois devant la cage des Maple Leafs en vue du match de ce soir.

– David Clarkson a évité la suspension en fin de compte. #Onsyattendait

– Après les rumeurs concernant Brayden Schenn hier, son frère Luke est à son tour mentionné dans de possibles discussions de transaction, une affaire de famille! LIEN

– Après les blessures subies par Zdeno Chara (dont on ne connaît pas les détails) et Dennis Seidenberg (jusqu’à huit semaines d’absence), la ligne bleue des Bruins pourrait être poreuse cette année… Aujourd’hui, elle a l’air de ça :

  • Pour revenir à la blessure de Chara, c’est le silence pour l’instant.

– Toujours pas de pourparlers entre Okposo et les Islanders de New York au sujet d’un nouveau contrat. #Bergevinalécoute

– On s’y attendait un peu, voilà que l’ancien patron de la FIFA, Sepp Blatter, est dans la mire de la justice Suisse, qui entreprend des procédures criminelles à son endroit.

 

 

PLUS DE NOUVELLES