Max Pacioretty veut se départir de sa maison en Floride

Je ne suis pas agent immobilier. La plupart d’entre vous ne le sont probablement pas non plus…

Par contre, la nouvelle suivante mérite une dose d’attention importante, puisqu’elle servait d’argument à plusieurs personnes qui croyaient que Max Pacioretty pourrait atterrir au sein des Panthers de la Floride au cours des derniers mois.

Le Los Angeles Times rapporte que le capitaine chercherait à vendre sa maison à Boca Raton, en Floride.

Pourquoi voudrait-il vendre cette maison située pas trop loin de Sunrise, où jouent les Panthers, s’il savait qu’une transaction prochaine l’enverrait là-bas?

Peut-être qu’il n’est simplement pas au courant des négociations que Marc Bergevin tient présentement avec ses collègues…

Ce que la vente de cette maison confirme surtout, c’est que le #67 n’envisage plus de passer ses étés en Floride. Depuis l’an dernier, Pacioretty a pris l’habitude de demeurer dans la métropole durant la saison estivale. Ça confirme qu’il s’y plaît et qu’il souhaite probablement y demeurer.

Il y a également un motif financier derrière la transaction. Il y a deux ans, Pacio aurait acheté la luxueuse demeure pour 2,575 millions. Aujourd’hui, il chercherait à obtenir 3,45 millions en la revendant…

S’il obtient ce qu’il désire, on pourra parler d’un excellent investissement.

Pour les plus curieux, la maison occupe 5800 pieds carrés. Elle contient cinq chambres, quatre salles de bain ainsi qu’un gym. Derrière celle-ci se cache une grande cour arrière munie d’une piscine creusée.

Pas mal pour une résidence secondaire! Ce genre de publication remet les choses en perspective dans l’esprit d’un chroniqueur habitué d’écrire tout bonnement que des joueurs comme Max Pacioretty n’empochent pas assez d’argent relativement à leurs performances, ou que l’impôt québécois gruge une trop grande partie de leur salaire.

Ceci dit, il ne faut pas oublier que le salaire d’un joueur de la LNH représente beaucoup plus à ses yeux qu’une simple liberté financière. Un salaire, c’est un statut dans cette ligue. Pour un hockeyeur d’ici, obtenir un long pacte lucratif est le symbole d’une réussite professionnelle.

Après avoir été « sous-payé », Max Pacioretty voudra prouver qu’il appartient à l’élite de cette ligue. Il le fera, que ce soit à Montréal ou non.

En Rafale

– Wow. Le Canadien est-il en train de changer?

– Bravo Françoise!

– Grosse victoire pour Azarenka!

– Lecture obligatoire de la soirée.

– Bravo Kris!

– Parlant de charité, 19 joueurs participeront à la 10e Classique Pro-Am Gagné-Bergeron qui aura lieu ce jeudi a 19h au Centre Videotron à Québec. Achetez vos billets ICI!

PLUS DE NOUVELLES