Max Pacioretty et Victor Mete : absents pour très longtemps

Le capitaine du Canadien ratera de quatre à six semaine d’activité, alors que le jeune Mete, lui, devra rater la totalité de la saison. Le capitaine s’est blessé au genou pendant la rencontre contre les Islanders vendredi dernier. Dans le cas de Mete, il a un doigt fracturé, donc il sera six semaines sur le carreau, alors qu’il en reste cinq à la campagne actuelle.

Évidemment, les deux joueurs ne se sont pas entraînés ce matin avec le reste de cette formation décimée par les blessures… Je dois avouer que même si le numéro 67 n’est pas en uniforme, les combinaisons demeurent tout de même très intéressantes.

À noter que Hudon et Schlemko sont absents de l’entraînement.

Outre les éclopés, Claude Julien était également absent de l’entraînement pour des raisons personnelles.

Au final, même si le Canadien a une saison pitoyable, l’organisation a été honnête au sujet des blessures de Patch et Mete. Ça fait du bien cette transparence… peu importe la position de l’équipe au classement.

Pour Pacioretty, cette blessure pourrait donc être la cerise sur le sundae pour clore cette saison très difficile. Pour la première fois depuis la saison écourtée, en 2012-2013, il n’allait pas dépasser le cap des 30 buts et des 60 points. Son nom a aussi circulé allègrement dans le moulin à rumeurs de transactions…

Est-ce qu’il a disputé son dernier match dans l’uniforme bleu-blanc-rouge? À suivre, mais ça demeure une possibilité très plausible, surtout que, comme l’a rappelé le collègue Max Truman cet avant-midi, Patch veut quitter le giron du CH.

Quant à Victor Mete, sa première saison chez les pros se termine avec 49 parties au compteur, ainsi que 7 passes. Le petit défenseur a su faire sa place au sein d’une brigade défensive qui avait bien besoin de sa vitesse et de ses habiletés avec la rondelle. Il a aussi mérité une médaille d’or lors du championnat mondial junior, à Buffalo, durant la période des Fêtes.

En rafale

– Les Capitals cherchaient vraiment à solidifier leur défensive.

– C’est un gardien de Boston University qui a remplacé Antti Niemi, qui était en journée de thérapie.

– Tout simplement incroyable.

– Marc Labrèche dans la peau de Mike Bossy, c’est tellement ressemblant.

PLUS DE NOUVELLES