Matt Murray avait été offert aux Maple Leafs en retour de Phil Kessel

On se souviendra tous de la transaction de Phil Kessel pour un bon moment.

Le retour avait réellement semblé assez faible, pour un attaquant de puissance qu’on savait capable d’atteindre le plateau des quatre-vingts points.

Aujourd’hui, de manière concrète, il ne reste que Kasperi Kapanen et Kerby Rychel aux Maple Leafs, parmi les aboutissements de cette transaction. Toutefois, le choix de premier tour acquis dans celle-ci a permis aux Leafs, accompagné d’un choix de deuxième tour, à faire l’acquisition du gardien Frederik Andersen.

Toutefois, cet échange aurait pu ne pas être nécessaire, si les Leafs n’avaient pas accepté le même package. 

L’ancien assistant des Marlies, Justin Bourne, a révélé qu’une offre incluant Matt Murray était sur la table.

Bourne a confirmé que dans une autre variante de l’offre faite par les Penguins, le jeune gardien y était.

Murray venait tout juste de connaître une saison de feu dans la Ligue Américaine, avec une fiche de 25-10-3. Il avait cumulé des statistiques extrêmement impressionnantes, n’accordant que 1.58 but par match et arrêtant 94.1% des tirs dirigés vers lui.

On y apprend aussi que Guy Boucher était sur le point de devenir l’entraîneur de l’équipe, avant que Mike Babcock prenne sa décision.

La théorie de certains partisans de l’équipe est que Mark Hunter, directeur général par intérim à l’époque, aurait préféré l’offre dont faisait partie l’ancien des Knights de London, Scott Harrington. On vous rappelle que Hunter a eu de très hautes fonctions, chez les Knights, jusqu’en 2014.

Une chose est certaine, les Penguins auraient eu un parcours vers la Coupe Stanley bien plus difficile, si Murray avait pris le chemin de Toronto. L’auraient-ils gagné?

Marc-Andre Fleury serait encore à Pittsburgh.

Du côté des Maple Leafs, facile de s’imaginer que l’équipe serait en bien meilleure position, en ce moment. Murray a aujourd’hui la réputation d’être un gardien des séries exceptionnel, et combiné à la jeune attaque dynamique de l’équipe, les troupes de Mike Babcock pourraient certainement se battre pour un championnat.

En Rafale

– Un autre joueur atteint de virus…

– Un inconnu le remplaçait à l’entraînement.

– Evgeny Kuznetsov a eu l’accord de son entraîneur de mettre un équipement de gardien, à l’entraînement.

– On apprend dans ce texte que Patrick Marleau a l’habitude de prendre un court bain froid, entre la deuxième et troisième période d’un match.

– Les jeunes canadiens ont pu partager leurs émotions avec leurs proches, suite à la partie.

– Un pari payant pour Jake Virtanen.

 

 

 

 

PLUS DE NOUVELLES