Martin Jones doit saisir sa chance | L’état de santé d’Henri Richard inquiète

Bon samedi après-midi!

Avant de commencer, permettez-moi de dire que je suis touché par l’article du Journal de Montréal sur l’état de santé d’Henri Richard.

Dickie Moore, Phil Goyette, Don Marshall et Réjean Houle ont parlé de leur tristesse de voir dans quel état se trouve Henri Richard présentement. Ce dernier est atteint de la maladie d’Alzheimer.

Je n’ai jamais vu joué Henri Richard, mais je sais depuis longtemps qu’il détient 11 bagues de la Coupe Stanley. C’est quand même hallucinant quand on y pense! C’est à peu près impossible qu’un joueur dépasse ce nombre de conquêtes un jour!

Souhaitons donc du courage à sa famille et à ses proches.

Martin Jones à des choses à prouver

 

Maintenant que l’époque Antti Niemi est chose du passé à San Jose, le gardien de but Martin Jones devra assurer la relève pour les Sharks.

Rappelons que Jones a été acquis par les Bruins au dernier repêchage dans l’échange de Milan Lucic pour ensuite être échangé au Sharks le 30 juin.

Pour s’assurer de ses services à long terme, la direction des Sharks lui a consenti une entente de trois saisons d’une valeur de 9 millions. L’équipe californienne a aussi cédé son choix de premier tour en 2016 et l’espoir Sean Kuraly pour obtenir Jones.

Jones n’a donc tout simplement pas le choix de prouver qu’il est un gardien numéro dans la LNH.

Est-ce que le pari est risqué pour les Sharks?

La question se pose parce que Jones n’a joué que 34 matchs dans la LNH dans les deux dernières années. Après avoir passé trois saisons dans la Ligue américaine de 2010 à 2013, le cerbère de 25 ans a par la suite joué dans l’ombre de Jonathan Quick à Los Angeles. Souhaitons qu’il a bien observé Quick!

En 15 départs l’an passé, Jones n’a récolté que quatre victoires. Le fait qu’il n’avait pas la meilleure équipe devant lui n’est pas une excuse non plus.

Jones a toutefois affiché une moyenne de buts alloués de 2,25 et un pourcentage d’efficacité de 0,906.

Souhaitons qu’il a les aptitudes nécessaires pour gérer la pression d’être gardien numéro un dans la LNH. Paul Martin, un vétéran, sera aussi là pour le seconder.

En rafale

– Jiri Sekac devra se battre pour conserver son poste à Anaheim. LIEN

– L’avenir des Stars est assuré à la position de centre.

– Valeri Nichushkin est complètement remis de sa blessure à la hanche.

Ça va vraiment bien pour les Stars donc!

– Marcel Hossa s’est trouvé du boulot en République tchèque. LIEN

– Ken Hitchcock enseigne le métier d’entraîneur à ses heures.

– Curtis Glencross regrette son ancienne entente avec les Flames. LIEN

– La fenêtre d’opportunité des Rangers est-elle sur le point de se fermer? LIEN

– C’est bientôt le début de la saison dans la Ligue midget AAA.

– Troisième match en huit jours aujourd’hui pour l’Impact. LIEN

– Voici l’alignement partant de l’Impact pour ce match contre le Toronto FC.

– Le descripteur des matchs des Dodgers sera de retour pour une 67e saison derrière le micro.

Vraiment impressionnant!

– Ça le mérite d’être clair!

– Edwin Encarnacion continue de frapper comme un déchaîné.

https://twitter.com/theScore/status/637698755878387713

– Robert Griffin III pourrait rater le début de la saison avec les Redskins. LIEN

– Un joueur des Cowboys a été suspendu quatre parties pour avoir échoué un test anti-dopage.

– Neymar se remet bien des oreillons. LIEN

– Le bronze pour le Canada au relais 4X100m au Championnat du monde d’athlétisme. LIEN

– Didier Schraenen subissait un sévère infarctus il y a cinq ans.

PLUS DE NOUVELLES