Marc Staal : un bon partenaire (potentiel) pour Jeff Petry ?

Je me répète, mais ce n’est pas Shea Weber qui a besoin d’aide, mais bien Jeff Petry.

À eux deux, Weber et Mete cumulent un différentiel de +35. C’est énorme. 

Dans le cas de Petry, son rendement est tout simplement excellent. Le seul problème est qu’il ne peut pas entamer la fin de la saison (et les séries éliminatoires) avec Mike Reilly à ses côtés.

Entendons-nous bien : Reilly n’est pas mauvais. Ceci étant dit, il performerait davantage sur une troisième paire, lui qui n’a pas le niveau pour évoluer à tous les matchs sur le top 4.

Dans un monde idéal, Marc Bergevin ira chercher ce défenseur gaucher tant attendu à la date limite des transactions, même si les probabilités sont plutôt faibles.

Inquit, cela ne nous empêche pas de spéculer quant à des cibles potentielles pour remplir ce poste à court terme.

Une fois de plus, Grant McCagg a sorti un nom de son chapeau pour de l’aide sur le côté gauche de la défense…

Et laissez-moi vous dire que ce serait une très mauvaise idée. À 32 ans, Staal est sur la pente descendante. Ce ne serait pas un souci si ses performances étaient bonnes, surtout dans un « shutdown role ». 

Concentrons-nous sur son niveau cette saison. Lorsque Staal est sur la glace, les Rangers allouent 10% de plus de tirs par rapport à la moyenne de la ligue, à 5 contre 5.

Le pire ? Cette énorme mare rouge tout juste devant le filet, qui représente un excès de tirs à moins de 20 pieds de la cage.

Pas vraiment ce que tu veux voir pour quelqu’un qui doit (principalement) contrer les attaques adverses.
(Crédit:HockeyViz )

Et c’est encore plus abominable en désavantage numérique. Marc Staal a été employé pendant 158 minutes à 4 contre 5, cette saison. Durant cette période, les Rangers ont alloué 32% (!) de plus de tirs par rapport à la moyenne de la ligue.

Et les tirs de très grande qualité sont (beaucoup) trop nombreux !

Dégagez-moi l’avant du filet !
(Crédit:HockeyViz)

Ajoutez à cela son contrat (qui possède d’ailleurs une clause de non-mouvement complète) et vous comprendrez encore plus pourquoi Staal n’est pas vraiment une solution (même à court terme) à Montréal.

Il est encore sous contrat avec les Rangers jusqu’au terme de la saison 2020-21, lui qui gagne en moyenne 5.7M$ par année. 

On passe à un autre appel !

En rafale

– On peut l’oublier à Montréal.

– Ayoye…

– Très réussi !

– En priant pour ne pas avoir le Lightning.

PLUS DE NOUVELLES