Marc Bergevin serait prêt à écouter les offres de transaction pour Carey Price

C’est quoi le plan de Marc Bergevin, au juste ?

Geoff Molson a réitéré la confiance qu’il avait envers son DG, dans une récente vidéo publiée par le compte Youtube du Canadien de Montréal. L’objectif serait donc de se rajeunir, d’avoir une équipe plus rapide et avec plus de caractère…

C’est à peu près toutes les équipes de la LNH qui ont ce genre d’aspirations.

Bref.

Il y a un tas de rumeurs qui sortent à propos du Tricolore – la saison du club ne fait qu’amplifier ces dernières – et la toute nouvelle en date, c’est celle-ci :

Jimmy Murphy, un journaliste à la couverture des Bruins, aurait entendu que plusieurs de ses sources à travers le circuit Bettman croient que Marc Bergevin serait de plus en plus enclin à écouter les offres à propos de Carey Price.

Évidemment, il faut prendre cette info avec des pincettes…

Le travail de Bergevin, c’est d’écouter absolument toutes les offres qu’on lui propose, quelque soit le joueur. Pourtant, entendre ce genre de rumeurs à propos de Carey Price, qui a signé un contrat de 8 ans d’une valeur de 84M$, ça me tracasse.

Tu n’échanges pas un joueur que tu as signé pour 8 ans, 1 an après… Oh wait! Bergevin l’a fait avec P.K. Subban! 

Inclure le #31 dans une transaction quelconque signifierait que le Canadien est en mode reconstruction. Cette réédification voudrait également dire que Shea Weber s’en irait…

Vous le savez autant que moi, Marc Bergevin ne partage pas cette philosophie pour rebâtir une équipe de hockey qui se retrouve dans une situation (très) précaire. Le DG du Canadien a choisi de construire son équipe autour de son gardien de but, et ça n’a pas l’air d’être le genre de personne à changer d’avis…

En rafale

– Vous devez absolument regarder cette vidéo.

– Bonne nouvelle pour la ville de Montréal. Il ne manque plus que ses équipes sportives professionnelles s’améliorent…

– Un retour pour Niemi et Danault, demain ?

– On espère pour lui que ça se passera mieux que son premier passage à Montréal, au mois de décembre.

PLUS DE NOUVELLES