Marc Bergevin sait comment transiger

Au cours des dernières années, Marc Bergevin a fait quelques transactions, dont certaines critiquées par les partisans montréalais. Cependant, ces transactions portent fruit, jusqu’à maintenant.

Il suffit de penser aux récents succès de Max Domi afin de se rendre compte de son flair. Bien que cela risque de changer, l’ancien portier des Coyotes de l’Arizona est celui qui a le plus de points pour ce qui est des joueurs échangés au cours de l’été.

Le directeur général des Canadiens a aussi réussi quelques vols. Notamment, l’échange qui a amené Thomas Vanek en 2014. Sans oublier l’arrivée de Phillip Danault et un choix de 2e ronde en 2016 contre Dale Weise et Thomas Fleichmann. Cette dernière transaction avait fait couler beaucoup d’encre, car Dale Weise était un favori de la foule. Cependant, il n’a jamais réussi à redevenir le joueur qu’il était avec les Canadiens de Montréal.

Ensuite, il y a la transaction qui envoyait Mikhail Sergachev au Lignthning de Tampa Bay en retour de Jonathan Drouin. Il est vrai que, l’année dernière, Tampa a eu le dessus. Cette saison semble être le contraire. Le retour à sa position naturelle et la saison désastreuse que le CH a connue l’année dernière peuvent expliquer ce fait.

Marc Bergevin a aussi eu un excellent flair avec Jeff Petry. Il a sacrifié un choix de 2e ronde et un choix de 4e ronde pour obtenir ses services. En l’absence de Weber, Petry est le premier défenseur de l’équipe. Il ne faut pas non plus oublier l’arrivée de Jordie Benn. Malgré une fin de saison atroce et un camp d’entraînement ordinaire, il est en train de livrer la marchandise présentement.

Parlant de défenseur, on ne peut pas passer sous silence la transaction envoyant P.K. Subban à Nashville en retour de Shea Weber. Cette transaction est probablement celle qui a été la plus difficile à digérer pour les partisans. Subban était celui que la foule appréciait le plus et il était très impliqué hors glace. Cependant, son caractère explosif ne concordait plus avec la chimie de l’équipe.

Cela reste un échange assez controversé (surtout que Weber est constamment blessé depuis les 2 dernières années), mais reste tout de même un échange où les deux équipes ont eu ce qu’ils voulaient.

Bref, Marc Bergevin a été capable de faire de très bonnes transactions. Là où cela se gâte un peu, ce sont ses signatures. Effectivement, il a accordé plusieurs contrats trop rémunérés pour certains joueurs. Les signatures de Karl Alzner (5 ans/4,625 M), Andrew Shaw (6 ans/3.9 M), Tomas Plekanec (2 ans/6 M) et (vous me voyez venir) Carey Price avec son contrat très lucratif de 8 ans pour 10,5 M par année en sont des exemples.

Ces contrats étaient ou sont encore des boulets pour l’équipe. En fait, il est très difficile de s’en départir. Bergevin se doit donc de trouver de meilleurs conseillers en ce qui concerne les signatures, car, s’il continue de la sorte, il va hypothéquer l’avenir du club avec des contrats de la sorte.

En Rafale

– Effectivement, un bel exemple.

– Les Bruins et les Kings actifs sur le marché des transactions?

– Amplement mérité!

– Le Rocket l’emporte!

– C’est plaisant de savoir que la relève va bien.

PLUS DE NOUVELLES