Marc Bergevin peut-il acquérir un jeune centre sans sacrifier Max Pacioretty?

La nouvelle priorité du Canadien est simple : insérer des jeunes joueurs dans des chaises importantes afin d’analyser si ceux-ci détiennent le talent nécessaire pour y demeurer à temps plein, en prévision de la saison prochaine. En procédant à ces auditions, Marc Bergevin pourrait économiser des actifs et beaucoup d’argent, alors que certaines solutions à l’interne pourraient être détectées…

Nikita Scherbak aura donc la chance de prouver sa valeur au sein d’un top 9 de la LNH, au cours des prochaines semaines. En fait, plusieurs talents du CH pourront démontrer leur potentiel offensif au sein d’une deuxième vague d’avantage numérique des plus jeunes!

Bien que cette initiative de Claude Julien soit louable, elle n’aidera en rien à identifier un centre d’avenir pour le Canadien, puisqu’aucun espoir à cette position n’évolue présentement dans le giron de l’équipe.

Serait-ce possible de profiter d’une équipe n’ayant pas de poste à offrir à un jeune pivot, à cheval entre la Ligue américaine et nationale, qui nécessiterait alors un nouveau départ? Absolument.

Les Jets possèdent probablement la formation la plus talentueuse du circuit Bettman… et certainement l’une des relèves les plus intéressantes. Avec un top 9 offensif saturé, ils ne parviennent pas à offrir une réelle opportunité à certains de leurs espoirs excellant dans les mineures, tel que Nic Petan.

Malgré toutes les blessures qui affligent les Jets, Petan n’obtient que de minces minutes de jeu au sein d’un quatrième trio, où il peine à s’illustrer. Il n’est pas surprenant que TSN juge que ce choix de deuxième ronde soit sur le marché puisqu’en 87 parties à Winnipeg, il n’est jamais parvenu démontrer son talent. Ses patrons devront prendre une grande décision alors qu’il sera éligible au ballotage lors de la prochaine campagne…

Les Jets viseront probablement un défenseur en retour de ses services, alors que la blessure majeure de Jacob Trouba vient leur mettre des bâtons dans les roues…

Le Canadien pourrait-il acquérir Petan en offrant Jordie Benn, David Schlemko ou Jakub Jerabek? Clairement pas!

Sauf qu’en ajoutant une sélection de troisième tour au prochain repêchage, que les Jets pourraient ré-échanger pour obtenir du renfort en vue des séries, tout est possible. Qui sait, peut-être que c’est Tomas Plekanec qui pourrait intéresser les dirigeants des Jets…

Dans tous les cas, ce scénario de transaction semble coller à la peau de Marc Bergevin, qui est généralement friand de ce type de petit pari. Rappelez-vous qu’à une époque, personne ne voyait en Phillip Danault un joueur d’intérêt, avant son arrivée à Montréal…

D’autant plus que Petan est un joueur extrêmement fougueux, dont l’intelligence sur la patinoire ne fait aucun doute. En passant par-dessus son coup de patin ordinaire et son gabarit désavantageux, Marc Bergevin pourrait bien mettre la main sur un beau diamant à polir…

En Rafale

– Un grand retour à Ottawa!

– Ça prend les deux!

– Ce fameux but de Crosby…

– Serait-on plus clément à l’endroit de Trevor Timmins si Mikhail Sergachev et Ryan McDonagh évoluaient toujours à Montréal?

– Jonathan Drouin se familiarise à l’avantage numérique montréalais, Alex Galchenyuk obtient plus de temps de jeu et Jeff Petry possède l’estime de Bobby Orr par les temps qui courent!

PLUS DE NOUVELLES