Marc Bergevin devrait simplement nous dire qu’il dirige actuellement une reconstruction

On se croirait dans Candyman présentement. Autant dans le film (d’horreur), des années ’90, on ne pouvait pas prononcer le nom Candyman devant un miroir, autant on ne peut pas prononcer le mot reconstruction présentement dans l’entourage du Canadien. Du moins, pas en public…

Pourtant, le Canadien n’a qu’un seul attaquant de plus de 30 ans présentement (Plekanec). Il n’a pas attiré un seul joueur de plus de 25 ans au cours des derniers jours (outre le retour de Plekanec)…

C’est un peu beaucoup plus vieux à la ligne bleue, mais je suis convaincu que Weber, Benn, Schlemko, Alzner et Petry ne seront pas tous sur la patinoire le 3 octobre prochain. Juulsen, Ouellet, Mete, Reilly, Valiev et les deux nouveaux défenseurs tchèques vont mettre de la pression…

Quant à Price, on semble vouloir le garder à Montréal peu importe le plan… Et on semble vouloir laisser les jeunes gardiens de l’organisation en bas. #NiemiEnHaut

Marc Bergevin a accepté le contrat de Steve Mason (et l’a racheté depuis) afin de mettre la main sur l’énigmatique (mais pas trop vieux) Joel Armia. Il a aussi obtenu les services de Matthew Peca, Max Domi et Xavier Ouellet au cours des derniers jours.

Whatever. Le Canadien se retrouve ce matin avec une équipe qui n’est pas meilleure (sur papier) que celle de l’an dernier. C’est un fait, pas une opinion.

Et l’équipe a toujours 13 millions $ de disponibles sous la plafond salarial. Après les contrats de Danault, Armia et de la Rose (mais aussi le renvoi de 2 ou 3 joueurs vers Laval), Marc Bergevin aura sensiblement 10 millions $ de lousses.

Toutefois, son équipe est plus jeune. Les gestes de Bergevin parlent davantage que ses mots. Qu’elle soit petite ou grosse/complète, c’est bel et bien une reconstruction qui s’est amorcée à Montréal.

Une reconstruction probablement forcée par l’échec du fameux plan (du moins, de sa première phase) dont nous parlait Marc Bergevin en avril dernier. Notre DG a bel et bien tenté de convaincre plusieurs joueurs de venir jouer ici au cours des dernières semaines, sans succès…

Il semble donc s’être tourné vers un plan B (déjà).

Puisque le mot reconstruction fait peur à tout le monde chez le Canadien – parce qu’il pourrait éloigner encore un peu plus les partisans du Centre Bell et de leur téléviseur – je suggère une expression/nouvelle appellation pour Donald Beauchamp Paul Wilson : Virage jeunesse.

Paul Wilson pourrait utiliser les mots virage jeunesse au lieu de reconstruction, ça passerait peut-être mieux…

Mais qu’on appelle ça une reconstruction ou un virage jeunesse, il serait important de le dire ouvertement aux partisans. Et vite. Parce que pour passer à travers une saison 2018-19 qui pourrait être aussi désastreuse que la précédente, une pleine transparence avec ton fan base est primordial. Tu souhaites voir tes partisans cléments et conscients du produit qu’ils auront à supporter et à consommer à fort prix.

Même si au final, ça confirme qu’une démolition a eu lieu et que celui qui reconstruit la bâtisse est le même que celui qui l’a détruite!

Laisser croire à tes partisans que tu vises encore les séries et que tout peut arriver une fois en playoffs, c’est risqué. Très risqué. Ça crée des attentes et Dieu sait que les fans montréalais peuvent être intenses/méchants lorsque leurs attentes ne sont pas comblées (et qu’ils sont déçus/fâchés/frustrés).

Trop peu de choses ont changé à Montréal pour espérer voir ce club remporter une ronde ou deux en avril prochain. Tenter de changer l’attitude du groupe (du moins sur les t-shirts) a ses limites…

Les deux premiers centres sont toujours les mêmes… Le défenseurs gauchers aussi… Le gardien aussi…

Le capitaine Max Pacioretty est toujours là et pourrait apporter toute une attitude un malaise en septembre…

Quant au switch Domi vs Galchenyuk, impossible d’affirmer avec certitude qu’il fera du CH une meilleure équipe la saison prochaine.

La vérité. Rien que la vérité. Toute la vérité
Le Canadien a tout à gagner à dire les vraies choses à ses partisans. Surtout qu’il a promis d’être plus transparent avec ceux-ci il y a quelques semaines à peine.

Marc Bergevin nous a dit qu’il avait un plan. Il nous a dit qu’il ne pouvait pas nous le décrire car ça pourrait nuire à ses chances d’y parvenir (à implanter ce plan).

Si ce plan était d’améliorer l’équipe, je peux comprendre. Mais si ce plan était de reconstruire ou de prendre un virage jeunesse, je ne vois pas en quoi le dire haut et fort affecterait les chances de voir celui-ci se matérialiser dans le futur. Bien au contraire.

Marc Bergevin n’a pas amélioré l’équipe depuis le début de l’été

Ce qui me ramène à une chose : Marc Bergevin avait clairement comme plan initial d’améliorer l’équipe (Stastny, O’Reilly, Tavares, etc.) et il a échoué. Il s’est donc déjà concocté un nouveau plan (que tu peux partager avec tes clients/fans).

Sinon, il va falloir qu’on m’explique le fameux plan flou de notre DG…

Et les joueurs dans tout ça?
Il y a 10 mois, les joueurs du CH se sont pointés au camp d’entraînement avec la mauvaise attitude (selon la direction de l’équipe). Ils ne croyaient pas en leurs chances de connaître une bonne saison suite aux départs de Radulov, Markov, Emelin et Beaulieu notamment. Comment penser qu’un an plus tard, ils se pointeront le bout du nez à Brossard avec une attitude hors-pair? Quels ajouts/changements nous permettent de croire à ça?

Le Centre Bell ne sera certes pas toujours rempli (réellement) la saison prochaine et dire la vérité à ceux et celles qui se présenteront aux matchs locaux de l’équipe est primordial. On reconstruit ou on vise les séries? On prend juste un petit virage jeunesse?

Ça a fonctionné à Toronto et à Winnipeg… Pourquoi ce serait différent à Montréal? Les fans du CH connaissent assez le hockey pour le comprendre et l’accepter.

Reste qu’avec une reconstruction ou un virage jeunesse, on peut légitimement questionner le retour de Plekanec. Si ce dernier est en uniforme et que Peca, Hudon et/ou de la Rose ne le sont pas, on pourra/devra poser des questions à la direction et au coaching staff

Et ne me dites pas, chère secte tricolore, que je ne fais que critiquer Marc Bergevin et le Canadien. Je l’ai souvent encensé… Mais depuis 13 mois, disons que les fleurs sont plus difficiles à offrir (ou à faire fleurir).

Je me répète (beaucoup) : Avouer à tes partisans que tu reconstruis ou que tu as appuyé sur le bouton reset reste le meilleur move possible pour la direction du Canadien. Là, j’applaudirai… Autant la stratégie que la transparence! #PasDeMensonge

Vouloir te rajeunir un peu tout en désirant demeurer (?) compétitif (alors que tu ne l’étais pas la saison dernière), ce n’est pas un bon plan. Ce n’est rien de positif. Il faut changer des choses dans la recette afin qu’elle goûte différemment…

Sur ce, bonne semaine. I’ll be back next week!

J’ai besoin de vacances (pour vrai) et j’attendais au 4 juillet pour prendre quelques jours off. #JobIsDone #SentimentDuDevoirAccompli

Je vais peut-être me louer un petit condo dans le coin de Mont-Tremblant

Le pire, c’est que je suis sérieux…

Prolongation

– Au moins, le Rocket risque d’avoir une bien meilleure équipe que la saison dernière. Tous à la Place Bell l’hiver prochain pour supporter plusieurs jeunes d’ici et quelques espoirs de qualité? #JustSaying

– Grant McCagg va devoir commencer à croire aux rumeurs (crédibles)… Parce que Plekanec est bel et bien de retour en ville (et ça n’a pas été une surprise pour personne… Sauf peut-être McCagg).

– Geoff Molson a confié en avril dernier qu’il allait dépenser tout l’argent possible de dépenser (selon les paramètres de la convention collective) pour gagner. Le fera-t-il vraiment? À suivre. #DuRenfort? #DAutresTradesÀLaArmia?

PLUS DE NOUVELLES