Marc Bergevin a indiqué à une équipe qu’Andrew Shaw n’était pas disponible

Après avoir affirmé que le Canadien était définitivement positionné dans le camp des vendeurs, force est d’admettre qu’effectuer un grand pas en arrière est nécessaire.

À moins qu’une offre miraculeuse soit lancée à Marc Bergevin, il faut s’attendre à ce que Max Pacioretty demeure le capitaine du CH d’ici le 26 février…

Apparemment, la situation serait semblable dans le cas de Tomas Plekanec, qui pourrait bien décrocher une nouvelle entente avec la Sainte-Flanelle suite à la date butoir…

Puis finalement, l’éternelle intention du DG de monnayer Alex Galchenyuk serait disparue!

Après tout, il ne reste plus grand monde à vendre chez le Canadien… surtout que le quatrième joueur de l’équipe à faire partie de la liste de monnaie d’échange de TSN, Andrew Shaw, ne serait plus disponible…

C’est ce qu’aurait indiqué Marc Bergevin à son homologue, Kevin Chevaldayoff, directeur général des Jets de Winnipeg.

Ceux-ci sont en position de force, affichant une formation qui déborde de talent. Chevaldayoff ne chercherait qu’à ajouter un peu de caractère sur ses unités de soutien pour aspirer à une Coupe Stanley…

Dans ce contexte, difficile de demander mieux qu’Andrew Shaw.

Disons que cette information est difficile à digérer, après que le nom de l’agitateur ait été placé à maintes reprises au cœur des rumeurs de transactions. Marc Bergevin était-il simplement insatisfait de l’offre lancée par les Jets? A-t-il lui-même fait fuir cette information pour augmenter la valeur de son joueur?

Ce n’est pas impossible… Présentement, il y aurait tout de même cinq formations intéressées à l’ailier droit du CH.

Il serait tout de même étrange qu’à ce point-ci, une offre potable proposée pour les services de la peste soit refusée par le Canadien. Plus les années passeront, plus sa santé régressera, et son niveau de jeu en subira les conséquences. Il est difficile d’imaginer qu’en 2022, il performera toujours à la hauteur de son salaire…

L’occasion d’obtenir un actif intéressant en retour de ses services semble donc parfaite. Marc Bergevin acceptera-t-il d’avouer sa bévue en cédant le lourd contrat de Shaw à une équipe adverse?

À un certain point, le Canadien devra miser ses sous sur le talent plutôt que le caractère. Le désir de vaincre se développe et se crée chez un jeune joueur. Dans une culture gagnante, des valeurs importantes ne devraient jamais être cédées en retour de caractère…

En Rafale

– Le Canadien ne peut se permettre d’avoir des intouchables en ce moment…

– Je viserais Robin Lehner, dont le pourcentage d’arrêt est impressionnant compte tenu de la défensive poreuse des Sabres…

– Voilà que le Canadien justifie la présence de Niemi devant le filet…

– Pourtant, Price avait connu du succès contre l’Avalanche, il y a moins d’un mois…

PLUS DE NOUVELLES