Marc Bergevin a fait le bon choix en 2012 | Soyons prudents dans le cas de Dale Weise | En rafale

À chaque fois que le Canadien s’apprête à affronter l’Avalanche du Colorado, je ne peux m’empêcher de penser au printemps et à l’été de 2012, alors qu’on a bien failli assister à un désastre.

Marc Bergevin l’a souvent mentionné depuis le début de son règne à Montréal: il ne gère pas l’équipe en tant que partisan. Il doit parfois faire fi de l’opinion publique et prendre des décisions calculées. Ces mêmes décisions peuvent être déchirantes dans certains cas. #Prust

En 2012, sa première décision fut celle d’embaucher Michel Therrien en tant qu’entraîneur-chef du Canadien. Ce fut un choix pour le moins controversé.

Au moment de l’embauche, non seulement Therrien avait-il déjà passé par Montréal, et échoué, mais le CH manquait l’opportunité de ramener le Roy au sein de l’organisation pour de bon.

On (et je faisais partie du lot) disait de Roy qu’il était un gagnant: non seulement Casseau avait raflé les championnats et les trophées individuels en tant que joueur, il avait également gagné une Coupe Memorial avec les Remparts en 2006.

De plus, qui mieux pour compatir avec Carey Price? Roy connaissait aussi bien que n’importe qui la réalité d’être le gardien partant étoile à Montréal et l’étoffe requise pour bien remplir ce rôle. 

Ça ne paraissait pas mieux alors que la saison suivante Roy a remporté le trophée Jack Adams avec l’Avalanche du Colorado, ceci suite à une saison plus que surprenante où l’équipe a obtenu pas moins de 110 points, remportant ainsi la division centrale.

Plusieurs partisans voyaient ça passer et se disaient que Bergevin avait manqué le bateau. Le Roy Patrick allait une fois de plus connaître du succès au Colorado alors que la flanelle allait continuer de finir au milieu du peloton…

En creusant un peu, on peut facilement voir que ce succès immédiat pouvait difficilement se poursuivre. Trois saisons plus tard, il semble que le CH l’ait échappé belle.

L’Avalanche bénéficiait du deuxième meilleur pourcentage de lancers de la LNH alors que 10.1% de leurs tirs ont abouti dans le fond du filet adverse. Pendant ce temps, Semyon Varlamov connaissait la saison de sa vie. Il se faisait bombarder à presque tous les soirs mais a réussi à tenir le fort, terminant l’année avec un pourcentage d’efficacité de 92.7%.

On s’entendra que c’est une combinaison gagnante! 

Depuis ce temps, c’est le CH qui a connu une saison de 110 points en plus d’avoir remporté 3 rondes éliminatoires, alors que le l’Avalanche n’était pas du printemps 2015 et s’était fait éliminer en première ronde l’année précédente.

Le tricolore ne cesse de s’améliorer sous les ordres de Michel Therrien: il trône présentement au sommet de la ligue Nationale et le fait sans l’aide du meilleur gardien, voire joueur, au monde. La flanelle améliore également ses statistiques de possession alors que l’Avalanche affiche toujours un Fenwick Close qui laisse à désirer.

Le Roy Patrick semble être à bout de solutions et l’Avalanche risque de se débarasser d’un troisième joueur de centre talentueux en trois saisons. Ça sent de plus en plus le désastre au Mile High State.

Michel Therrien ne fait peut-être pas toujours l’unanimité (quoique les « haters » se font rares en ce moment), mais c’est devenu assez évident avec le temps que Marc Bergevin avait pris la bonne décision, aussi impopulaire fut elle.

Prudence et patience dans le cas de Weise 
Parlant de choix déchirants, j’aimerais parler de Dale Weise un petit instant. Bergevin devra bien y penser avant d’offrir une forte augmentation à l’ailier Manitobain.

Le Gretzky Néerlandais connaît de loin son meilleur début de saison en carrière, affichant pas moins de 8 buts déjà à son actif.

8 buts, c’est 80% se son plus haut total en carrière de 10 buts, obtenu la saison dernière. #Séquence

Weise est un travaillant. Il a un bon coup de patin et bénéficie d’un bon lancer. Son positionnement en zone offensive l’aide à marquer plus souvent cette saison.

C’est bien beau tout ça, mais les chances que cela se poursuive sont minces, très minces.

Si on regarde les stats de Weise, il y a un chiffre qui ressort particulièrement. Je vous l’ai encerclé (avec mes grands talents de graphiste).

Weise marque sur 19.5% de ses lancers présentement. Sa moyenne en carrière se situe à 11.7%, ce qui est déjà très bien. Si Weise parvient à franchir le cap des 20 buts, on pourra grandement l’attribuer à cette hausse au pourcentage de ses lancers. Ce genre de pourcentage sera très difficile à reproduire.

Ça me fait penser au cas de David Clarkson et Matt Beleskey, deux joueurs qui ont profité d’une hausse en pourcentage de tirs pour obtenir des contrats lucratifs. Le récent cas de Justin Abdelkader est aussi très semblable, lui qui n’avait rien d’un marqueur naturel jusqu’à la saison dernière.

Ce n’est rien contre Weise, mais s’il se cherche un contrat voisinant les 4 millions $ par saison, je doute qu’il le trouve à Montréal.

C’est un pensez-y bien.

En rafale 
– Le CH, comme plusieurs, offre une pensée pour ceux affectés par les évènements survenus aujourd’hui à Paris. #QuelleHistoire

– Un beau geste des Capitals.



– Tout comme DLC, je suis de l’avis qu’Alexander Semin retrouvera une place au sein de l’alignement demain soir. LIEN

–  Eugénie Bouchard flexe avec The Rock. #LOL

– Au tour de P.K. Subban d’y aller d’éloges envers Michel Therrien. LIEN

– Christian Thomas y est allé d’un superbe tir pour donner la victoire aux Ice Caps en prolongation!

– Le contrat de Justin Abdelkader pourrait être un des pires dans la LNH! LIEN

C’est ma crainte dans le cas possible de Weise.

–  Un beau tir du revers de Brandon Saad.

– Teemu Selanne semble s’amuser comme un fou depuis sa retraite. Le voici en train de compléter une cascade! #Malade

– L’excellent Justin Bourne revient sur les 30 Thoughts du tout aussi excellent Elliotte Friedman. LIEN

– Plusieurs jeunes joueurs souffrent de la fameuse guigne de la deuxième saison, en ce moment! LIEN

– Les partisans des Leafs sont ceux qui souffrent le plus, dans la LNH. LIEN #Évidemment

– Les Devils forment-ils vraiment une équipe de séries? LIEN #Non

– Et, finalement, ça brassait lors de la pesée de Ronda Rousey et Holly Holm aujourd’hui. UFC 193 aura lieu demain soir!

PLUS DE NOUVELLES