Marc Bergevin a fait attendre les journalistes… pour une bonne raison

Marc Bergevin a jacassé avec les médias pour démontrer cette lutte à (ou contre) la transparence, qui fonctionne très bien en ce moment. Donc, on a donné un petit repos au pilote et Berg a pris la parole. Voici ce que le directeur général avait à offrir à nos conduits auditifs, lui qui s’est fait attendre pendant quelques minutes.

Les attentes étaient différentes en raison de la campagne de l’an dernier, mais le camp d’entraînement a été un indicatif du changement de cap, c’est avec ce propos qu’il a accueilli la meute de journalistes.

Il a parlé du système de jeu, de la confiance, de l’approche différente, du plaisir, de croire en eux (les joueurs) et du fait que les joueurs passent beaucoup moins de temps dans le territoire.

Bergevin est satisfait du rendement actuel et le fait de compétitionner n’est pas une option, c’est ça le leitmotiv du Canadien de Montréal, c’est le mot-clé et jusqu’à présent, on est satisfait. Parlant de niveau de compétition, Max Domi démontre ce qu’on attendait de lui lors de son acquisition.

Dans le cas de Scherbak, il a indiqué que ce n’était pas une situation idéale, mais l’équipe se comporte bien en ce moment. Un moment donné, il aura sa chance, selon Bergevin 

MB apprécie ce qu’il voit de Jesperi Kotkaniemi, et le but de organisation est de le conserver à Montréal.

« Jusqu’à présent, ça regarde bien pour lui! » – Bergevin

C’est simple, on y va au jour le jour dans le cas de Kotkaniemi.

Questionné sur la défensive, Bergevin a précisé que l’approche et l’attitude étaient meilleures et que l’équipe jouait bien en groupe de cinq. Bref, il a raison, c’est principalement la même brigade que l’an passé, mais Xavier Ouellet et Mike Reilly y sont pour quelque chose. Pour faire simple, les joueurs ont acheté le système du groupe d’entraîneurs.

J’ai bien aimé lorsqu’il a mentionné que le club ne tournait plus autour de Carey Price. Que l’équipe devant lui jouait beaucoup mieux. N’est-ce pas positif?

Il a bien tenu le point de presse, le DG!

PLUS DE NOUVELLES