Marc-André Fleury veut marquer un but… et jeter les gants

Marc-André Fleury a accompli énormément de choses, durant sa carrière. Alors qu’il continue de grimper parmi les gardiens les plus victorieux de l’histoire de la LNH, le Québécois peut se vanter d’avoir accompli quelque chose que peu d’autres peuvent se vanter d’avoir ajouté à leur liste d’accomplissements. Gagner pas une, ni deux, mais bien trois Coupe Stanley.

Par contre, ce n’est pas tout ce que Fleury désire.

Le gardien rêve d’inscrire un but, et de jeter les gants, même si cette dernière chose ne ferait pas l’affaire de son agent Allan Walsh. Son client s’est cassé la main dans les rangs juniors pour cette raison.

Ça ne semble pas le déranger, puisqu’il semblait très intrigué par un combat avec David Rittich, des Flames, la semaine passée.

https://twitter.com/Sportsnet/status/1103525477107458048

Il demeure réaliste qu’il réussisse à marquer un but, après toutes ces années. L’exploit est rare, mais c’est quelque chose qui lui tient à coeur et il ne faudra pas se surprendre de le voir tenter le tout pour le tout pour pouvoir connaître le sentiment.

Je veux vraiment marquer. Je veux être en mesure de célébrer et de voir comment on se sent, une fois.

Dans son entretien avec The Athletic, Fleury avoue qu’il a toujours été doté d’un insctinct offensif, ce qui le pousse à jouer comme attaquant pour le plaisir, l’été.

Qui sait. Peut-être écrira-t-il son nom dans le livre des records…

En Rafale

– Si vous l’aviez manqué…

– À écouter.

– …

PLUS DE NOUVELLES