Luongo : l’heure de chasser la Coupe est-elle arrivée?

Roberto Luongo a effectué une visite émotive à Vancouver, ce soir, dans ce qui pourrait s’avérer le dernier match de sa carrière contre les Canucks. Son ancienne équipe l’a d’ailleurs bien accueilli, récitant le traditionnel chant à ne pas confondre avec les huées à l’endroit de Mike Matheson.

Le vétéran québécois a mentionné à de nombreuses reprises qu’il était toujours à la chasse d’une Coupe Stanley. Alors que les rumeurs de retraite atteignent de plus en plus Bobby Lou, qui se fait malgré tout vieux, il est temps de se demander s’il ne devrait pas exiger une transaction aux Panthers de la Floride.

Bien qu’il possède un certain attachement envers cette équipe, il devra y penser s’il est sérieux dans sa quête. Il faut en venir à l’évidence : ce n’est pas avec les Panthers que Luongo enfilera une bague de la Coupe Stanley à son doigt.

Plusieurs équipes pourraient présentement bénéficier de renfort entre les deux poteaux. Je pense notamment aux Flames de Calgary, qui connaissent l’une des meilleures saisons de leur ère moderne, possédant 4 attaquants qui produisent à un rythme plus élevé qu’un point par match, ainsi qu’un potentiel gagnant du Trophée Norris.

De la constance dans les buts, c’est pas mal tout ce qui manque pour pouvoir aspirer aux grands honneurs en 2019.

L’heure de la dernière chance arrive à grand pas et il se doit de la saisir, sans quoi il pourrait le regretter longtemps.

Le Québécois est l’un des meilleurs cerbères à n’avoir jamais gagné la Coupe Stanley. Il était près de le faire contre les Bruins, en 2011. 

En Rafale

– Oh? Un nouveau copain pour Genie?

– 11 revers consécutifs.

– À suivre.

– Intéressant.

– Une chance très rare.

PLUS DE NOUVELLES