L’organisation du Canadien ne connaissait pas un règlement

Le Rocket de Laval ne connaît certainement pas la saison que les dirigeants espéraient. Avec une fiche de 20-25-1-3, le club-école du CH se retrouve au 27e rang de la AHL, et une fois de plus, les jeunes de l’organisation ne réussiront sûrement pas à se qualifier pour les séries de fin de saison.

Pour ne rien arranger à la situation assez précaire dans laquelle la formation de Sylvain Lefebvre se trouve, les blessés se font très nombreux alors que les cadres du club en début de saison sont désormais avec le Canadien de Montréal.

Bref, avec tous ces ennuis au niveau de la santé de ses joueurs, le Rocket a dû rappeler – et par le fait même faire signer des contrats d’essais dans la AHL – des membres du Beast de Brampton, le club école de Laval dans la ECHL. Par contre, il y a un rappel qui ne s’est pas passé comme prévu…

David Vallorani, qui a passé une partie de la saison en Suède puis avec le Beast, a été rappelé par le Rocket il y a peu de temps. Néanmoins, puisqu’il a amorcé la saison en Suède, celui-ci n’est pas admissible sur un contrat d’entrée dans la AHL.

Ça veut donc dire que les dirigeants ne connaissaient pas cette règle…

Ce qui est le plus triste dans cette histoire, c’est que Vallorani s’était baladé en Europe et dans la ECHL, où il a connu un certain succès, et que c’était la première fois qu’il était rappelé dans la AHL…

Aura-t-il une autre chance ? Rien n’est sûr….

En rafale

– Je ne sais pas si vous le saviez, mais P.K. Subban est en ville…

– Donc le Canadien ne fera jamais ce genre de choses…

– Ça ne sera pas facile pour le Rocket, ce soir…

– Ça m’a bien fait rire !

– Je pose ça là, si cela vous intéresse…

PLUS DE NOUVELLES