L’heure des décisions pour Bergevin: Emelin, Gilbert, Galchenyuk, des renforts à l’attaque?

Le CH compte sur exactement 6,791,667$ sous le plafond salarial pour manoeuvrer et de grandes décisions attendront Bergevin dans les jours précédant le camp d’entrainement. On y jette un coup d’oeil.

1. Échanger Emelin?

Tristement, Emelin n’était tout simplement pas de calibre pour la LNH à certains moments l’an passé. Il s’est mieux porté dans le dernier droit lorsqu’il a développé des atomes crochus avec Jeff Petry, mais il faut dire que ce dernier était tout feu tout flamme et on pouvait difficilement mal paraître à sa gauche.

Pourquoi le CH persiste-t-il à le garder? Parce qu’il fut un moment – notamment durant la saison écourtée –, où il était fort utile à l’équipe. Le russe se déplaçait bien sur la glace à l’aide de bons mouvements latéraux, plaçait bien son tir au filet et séparait efficacement le porteur de la rondelle grâce à des interventions musclées le long des rampes. Une vilaine blessure au genou l’a refroidi. Depuis, on n’obtient que des flashs de l’ancien numéro 74 et on s’accroche à l’espoir qu’il nous revienne pour de bon. C’est cette faible lueur qui convainc notre DG de patienter.

Mais l’autre côté de la médaille, c’est que Nathan Beaulieu mérite une audition digne de ce nom sur le quatuor de défense et la présence d’un vétéran dont on doit justifier le contrat lui met des bâtons dans les roues. De nos jours, la capacité à bouger la rondelle depuis la ligne bleue fait foi de tout et les habiletés du jeune défenseur ont leur attrait, qu’il mette des points en banque ou non.

Jarred Tinordi est un autre arrière qui bénéficierait du départ de Emelin. La progéniture de Mark devra passer par le ballotage pour jouer à Hamilton l’an prochain et il devra lutter avec Barberio pour un poste de… 7e défenseur. Rien pour accélérer son développement.

Par-dessus tout, il faut mentionner que le Russe ne joue pas à la hauteur des 4.1 millions qui lui sont versés annuellement. Bergevin avait été rapide à tirer sur la gâchette dans le cas de Josh Gorges, un défenseur défensif au talent limité qui ne valait pas son salaire. Cette fois-ci, ce sera plus difficile de trouver avec qui danser.

2. Échanger Gilbert?

Il n’est pas question de savoir si Gilbert peut être utile ou s’il a connu une bonne fin de saison. La réponse est oui. Subjectivement, on est porté à affirmer le contraire, car son jeu est ce qu’il y a de plus inesthétique, mais en enfilant une autre paire de lunettes, on constate qu’il se rend du point A au point B et finit par livrer la marchandise. Son pourcentage d’efficacité dans la relance durant les éliminatoires était assez impressionnant.

Mais on s’éloigne de la question: doit-on échanger Gilbert? Je crois que oui, pour les mêmes raisons qui ont été mentionnées plus haut.

P.K. Subban aura, pour une rare fois, un défenseur droitier de haut calibre pour l’épauler. Lui et Petry pourront gober la vaste majorité des minutes dures et les restants pourraient très bien être confiés au fiable, robuste et économe Greg Pateryn, qui a bien fait lorsqu’on a fait appel à ses services l’an dernier. Ce sera la chaise faite sur mesure pour lui et l’envoyer à St. John’s impliquerait le perdre au ballotage.

Soit on échange Gilbert et on obtient un retour tout à fait décent. Soit on décide de le garder pour se charger de minutes éphémères et on met un frein au développement d’un jeune défenseur NHL-ready.

Il y a toutefois un dernier facteur à prendre en compte: celui des blessures. Le CH a été chanceux à ce chapitre dernièrement, mais si Petry venait à se blesser, on préférerait garder Gilbert dans le giron de l’équipe pour le remplacer.

3. Signer Galchenyuk

Dans le meilleur des mondes, Marc Bergevin réussirait un tour de force en lui faisant signer un contrat semblable à celui de Gallagher. Mais Pat Brisson n’est pas dupe et les deux clans s’entendront vraisemblablement sur les modalités d’un contrat passerelle de deux ans.

Si Zibanejad gagne 2.6 millions (cap-hit) et Toffoli 3.2 millions, Galchenyuk pourrait obtenir près de 3.5 millions. Pourquoi?

1) Il produit à un rythme similaire à un plus jeune âge.
2) La blessure de Pacioretty pourrait lui donner le gros bout du bâton. Le CH ne voudra pas commencer la saison avec Jacob de la Rose, Michael Bournival ou encore Charles Hudon comme premier ailier gauche. Il suffit parfois d’un mauvais début de campagne pour que les dominos s’écroulent.

Finalement, une telle signature laisserait approximativement 3.3 millions à Marc Bergevin pour améliorer son équipe.

4. Garder une marge de manoeuvre ou améliorer l’équipe?

Il est important de garder une marge de manoeuvre sous le plafond pour être paré à toutes éventualités. Puisqu’il tient à sa sacrosainte flexibilité salariale, Bergevin pourrait être réticent à signer un agent libre et opter pour le statu quo, malgré les problèmes bien documentés à l’attaque.

Non seulement Alexander Semin, Eric Fehr et Jiri Tlusty ont du talent (je suis aussi parfaitement conscient qu’ils ne sont pas immaculés de défauts), mais ils sont en solde. Où ils en sont, ils accepteront de signer à rabais et pour une courte période de temps, ce qui constitue un risque microscopique pour une équipe de la LNH en quête de créativité offensive. Un contrat à la Chris Stewart (1 an, 1.7M$) réduirait l’espace sur la masse à 1.6 million. C’est là qu’échanger Gilbert – qui traîne un impact de 2.8 millions – en retour d’un choix au repêchage ou d’un espoir de grade B prendrait tout son sens.

Sinon, on peut se tourner vers le marché des transactions. Les Hurricanes ont activement tenté d’échanger Jeff Skinner. David Backes circulait dans le moulin à rumeurs et il ne semble pas faire partie des plans des Blues à long terme. Les Jackets scrutent le marché pour de l’aide à la défense et ils regorgent de jeunes attaquants talentueux (Kerby Rychel?). Enfin, David Perron n’a plus la même importance dans l’organigramme des Penguins avec les retours éventuels de Dupuis et Hornqvist ainsi que les acquisitions de Plotnikov et Kessel.

En rafale
– Derrick Pouliot, un jeune défenseur des Penguins, s’entraine avec Gary Roberts. LIEN

– Le manque d’ailiers talentueux force Galchenyuk à jouer au centre: LIEN

– Les Alouettes ont retrouvé la confiance. LIEN

– Les dernières rumeurs dans le circuit Bettman. LIEN

– La ville de Seattle ne déposerait pas sa candidature. LIEN

J’ai lu une étude intéressante là-dessus il n’y a pas si longtemps. Il y a beaucoup trop d’organisations sportives professionnelles dans cette ville. La saturation du marché reléguerait le hockey aux oubliettes, surtout qu’il n’aura pas d’équipe de hockey sans équipe de la NBA!

– Triste, triste nouvelle… Le pilote de F1 Jules Bianchi a succombé à ses blessures à 25 ans. LIEN

– Les Blackhawks devront verser 750 000$ en bonus à Kimmo Timonen en 2015-2016. Une somme qui sera comptabilisée sur la masse salariale: LIEN

– Un papier intéressant sur la possible vente des Penguins: LIEN

– Ça se passe dans mon patelin!

– Qu’est-ce que Patrice Bernier essaie de nous dire?

– Le nouveau chandail des Nordiques?

PLUS DE NOUVELLES