Drouin s’est promené dans les rues de Montréal afin d’interviewer des partisans

Jonathan Drouin s’est amusé à se promener dans le vieux Montréal pour demander aux gens leur opinion sur l’entresaison du Tricolore et les nouveaux joueurs greffés à l’organisation… dont lui-même. Ou plutôt HabsTv lui a demandé de le faire. N’en reste pas moins que l’exercice offre quelques moments cocasses.

https://twitter.com/CanadiensMTL/status/886270434274156544

L’ensemble des gens défilant devant la caméra, ou du moins ceux qu’on a choisi de garder au montage font preuve d’un optimisme quasi inébranlable concernant leur club favori. Tous semblent contents des nouvelles acquisitions de Marc Bergevin, en particulier de celle de Drouin. Il faudrait cependant rappeler à certains que le journaliste d’un jour est davantage reconnu pour ses habiletés de fabricant de jeu que de marqueurs. Les prédictions de 40 ou 50 buts dépassent la catégorie de l’optimisme et flirtent avec celle de l’illusion.

Crédit Photo : USA Today

Le fait qu’il n’ait toujours pas disputé de parties dans l’uniforme de sa nouvelle équipe n’aidant certainement pas, Drouin semble passer incognito auprès des personnes interviewées (espérons qu’il ne s’ennuie pas trop de ce pouvoir le mois de janvier venu…). Le sourire de chacun reste toutefois assez priceless lorsque le numéro 92 leur tend un chandail qu’il vient tout juste d’autographier à la fin de l’entrevue. Celui-ci conclut son reportage en constatant que les attentes semblent élevées à son égard, mais qu’il devra s’y habituer et qu’il se réjouit d’être à Montréal.

C’est bien de voir le nouveau joueur étoile de l’équipe s’impliquer de la sorte. Bien qu’il ne fasse qu’exécuter les  demandes de l’organisation, il semble le faire avec honnêteté. Il est à souhaiter de le voir davantage défiler sur nos fils d’actualité Facebook pour ce genre de choses, que pour des histoires d’alcool et de chest, cet hiver.

En Rafale

– Un premier enfant pour David Desharnais et Isabelle Desjardins !

– Ce genre de scène manque certainement aux partisans de l’Impact…

– Le sport peut parfois être éprouvant émotionnellement.

 

 

PLUS DE NOUVELLES