Les Sharks auront-ils ce qu’il faut pour gagner la Coupe Stanley?

Erik Karlsson est passé aux Sharks de San Jose en fin d’après-midi.

Qu’est-ce que ça veut dire pour Doug Wilson et ses hommes?

En premier lieu, les Sharks possèdent dorénavant l’une des meilleures brigades défensives de la LNH, elle qui peut maintenant s’affirmer dans la même catégorie que celle des Prédateurs de Nashville.

Brent Burns et Erik Karlsson sont sans contredit les deux meilleurs défenseurs offensifs du circuit Bettman et ils joueront désormais à la même ligne bleue.

En théorie, Joakim Ryan sera de retour à la gauche de Brent Burns, alors qu’Erik Karlsson devrait compléter une paire extrêmement complète avec Marc-Édouard Vlasic.

La troisième paire a aussi tout ce qu’il faut pour être très efficace : Brenden Dillon et Justin Braun ont une bonne feuille de route, surtout dans des rôles de soutien.

À l’attaque, les Sharks possèdent encore un excellent top 6, grâce à l’éclosion de Timo Meier et à l’addition d’Evander Kane au noyau.

Joe Thornton s’affirme en pleine forme… Mais le bottom-6 pourrait donner des mots de tête à Peter DeBoer. Une certaine chimie doit y être implantée.

Plus on analyse la situation de l’équipe, plus on se rend compte de ce qui se passe : les Sharks sont en train de se faire une place parmi les meilleures équipes du circuit, potentiellement parmi celles qui peuvent se vanter de se battre pour la Coupe Stanley.

On pensait tous qu’ils ne s’en allaient nulle part, après leur défaite en Finale de la Coupe Stanley face aux Penguins. Maintenant, le discours n’est plus le même.

Kane – Thornton – Pavelski

Meier – Couture – Hertl

Donskoi – Suomela – Karlsson

Sorensen – Gambrell – Labanc

Ryan – Burns

Vlasic – Karlsson

Dillon – Braun

Jones

Marc-Édouard Vlasic a d’ailleurs réagi à la transaction en entretien avec RDS.

Darren Dreger croit d’ailleurs que Doug Wilson n’a pas terminé son magasinage et qu’il est maintenant à la recherche d’un joueur de centre.

La question se pose : est-ce que les Sharks ont ce qu’il faut pour effectuer un autre voyage en grande finale?

En Rafale

– Les Bruins et les Flames retenus aux douanes.

– Pas n’importe lesquels!

– Fini la «dictature Lamoriello».

PLUS DE NOUVELLES