Les Sénateurs se sont enquis de la situation médicale de Robby Fabbri

Mon collègue Jeff Drouin a écrit un excellent texte, ce matin, où il a notamment expliqué que les Blues n’allaient pas nécessairement sacrifier de jeunes espoirs comme Robert Thomas et Jordan Kyrou afin de mettre la main sur du renfort immédiat.

Il faut plutôt trouver une alternative… Ou simplement se contenter d’échanges mineurs.

Lou Korac, journaliste à la couverture des Blues de St-Louis, a rapporté hier soir, en entrée de jeu, que Mike Hoffman et Derick Brassard étaient dans le collimateur de Doug Armstrong.

Jusque là, rien de spécial.

Les noms de Vladimir Sobotka et Patrik Berglund circulent, à St-Louis, mais ne fittent pas vraiment avec le récent virage jeunesse que prennent les Sénateurs.

Ça devient intéressant lorsque Korac mentionne que les Sénateurs se sont informés auprès des Blues concernant le jeune attaquant de 22 ans Robby Fabbri ainsi que sa situation médicale actuelle.

Il faut dire que le genou du jeune homme a été opéré à deux reprises et qu’il deviendra agent libre avec restrictions, cet été (après avoir passé une saison complète à la maison). Avant de se blesser, l’an dernier, le petit attaquant dynamique avait inscrit 29 points en 51 matchs, en saison régulière. Il avait explosé en séries éliminatoires, le printemps d’avant.

D’un côté… Sacrifier Fabbri, 22 ans, afin d’acquérir un vétéran qui approche de la trentaine n’est pas très intelligent.

De l’autre, sacrifier un joueur d’impact respectable afin de miser sur un jeune joueur ravagé par les blessures est également très risqué.

Peut-être y a-t-il des compromis à faire, dans cette histoire-là?

En Rafale

– C’est clair…

– Ah bon.

– J.T. Brown vient à la défense de Devante Smith-Pelly.

– Pas de décision concernant Cam Talbot…

 

 

PLUS DE NOUVELLES