Les Sénateurs n’ont pas mis toutes les chances de leur côté dans le dossier Karlsson

C’est un secret pour personne : le parcours d’Erik Karlsson chez les Sénateurs est sur le point de prendre fin. De nombreuses rumeurs avaient fait surface lors de la date limite des transactions, mais le #65 n’avait finalement pas déménagé.

Rajoutez à cela les nombreuses histoires extra sportives, et on peut deviner que les deux partis vont bientôt se séparer…

Il y a peu de temps de cela, on a appris que les Sens avaient autorisé les autres équipes d’approcher le clan Karlsson dans le but de lui faire signer un nouveau contrat.

Il n’empêche que Pierre Dorion et sa bande n’ont pas mis toutes les chances de leur côté dans ce dossier…

Au niveau du montant du contrat, la franchise a fait ce qu’elle devait faire en lui proposant une entente aux alentours de 10M$ par année. Le seul souci, c’est qu’à l’approche d’un possible lock-out, les joueurs cherchent une certaine protection lorsque le moment de parapher un nouveau contrat est venu.

Ainsi, ils demandent beaucoup plus de bonus à la signature dans leur contrat, que de salaire.

Par exemple, la nouvelle entente liant Tavares aux Leafs comprend 44M$ de bonus sur les 3 premières années de contrat. 

Cette incapacité des Sénateurs à donner beaucoup plus de bonus à la signature à son joueur vedette signifie aussi qu’ils n’ont pas énormément d’argent en banque…

En rafale

– Quel match !

– Intéressant.

– On l’espère.

PLUS DE NOUVELLES