Les Sabres se sont-ils améliorés autant qu’on le pense?

Le Canadien a quitté le portrait éliminatoire hier soir suite à une défaite contre les Prédateurs, alors que les Sabres ont repris le quatrième rang de la Division Atlantique. Ceux-ci s’étaient faufilés parmi les meilleures équipes suite à une séquence de 10 victoires consécutives, plus tôt cette saison, mais en arrachent, depuis.

On vient à se demander si l’équipe de Phil Housley, qui est notamment reconnue comme l’une des formations ayant connu un beau rebondissement en 2018, s’est réellement améliorée.

La question semble évidente, mais isoler la séquence victorieuse de l’équipe nous mène à des conclusions différentes.

Les Sabres sont en fait la quatrième pire équipe de la LNH, depuis leur bref succès. Au niveau des points amassés versus la possibilité de points qui pouvaient l’être, ils figurent depuis au 27e rang du circuit.

S’ils continuent sur la lancée qui a forgé leur saison à l’exception des 10 victoires de suite, Buffalo terminera la campagne avec 88 points (environ 7 points derrière un siège donnant accès aux séries).

Sur une saison complète, leur production de 46,9% leur offrirait un chiffre à mi-chemin entre 70 et 80.

Logiquement, c’est donc dire que pour 76% de la saison, les Sabres pourraient avoir joué comme une équipe assez médiocre. Il faut y penser : leur séquence positive aura eu tout un impact. C’est montrer que si l’équipe était meilleure à l’extérieur de celle-ci, ça peut être le point tournant d’une participation aux séries.

En Rafale

– Une fin crève-coeur…

– Excellent texte.

– Des nouvelles du Drakkar.

PLUS DE NOUVELLES