Les Penguins sont prêts à sacrifier un jeune espoir pour s’améliorer maintenant

Ça tourne carré chez les Penguins de Pittsburgh depuis le printemps dernier. Cette équipe, toujours guidée par Sidney Crosby et Evgeni Malkin, s’est fait éliminer par les Caps, qui le tenaient une énième fois. Depuis cette sortie, la craque dans la fenêtre est très petite. Cinq revers consécutifs, écartés des séries à ce moment-ci de la campagne, c’est ça cette mouture 2018-19. Une équipe qui semble se chercher depuis l’ouverture de la saison… On ne se trouve pas. Vraiment pas. On sait être agressif à Pittsburgh…

Le directeur général du club à Mario, Jim Rutherford, commence à se gruger les ongles jusqu’au sang. Il est en train de perdre patience, surtout que le monsieur est habitué de gagner avec ses Penguins. Deux Coupes Stanley successives, on peut dire que cette équipe a été une dynastie des temps modernes. Bref, avec cette mentalité, il n’est pas question du statu quo ou de rebâtir la fondation. Si ça continue ainsi, il y aura du mouvement (hâtif).

L’agneau sacrifié semble déjà ciblé chez les Penguins : Daniel Sprong. Sprong était tout un espoir, il a joué dans le show très jeune et lors de son séjour au sein de la LHJMQ, il a démontré qu’il pouvait remplir un filet de façon constante. Une facette qu’il n’a jamais été en mesure de mettre en évidence au sein de la Ligue nationale.

Cette saison-ci, il a quatre mentions d’aide en 12 rencontres, ce n’est guère satisfaisant pour un rôle primaire au sein du groupe. Avant de se tailler un poste avec l’équipe, il a connu une campagne magistrale dans la Ligue américaine avec une récolte de 59 points, dont 32 buts, en seulement 31 joutes.

Bref, est-ce que les Penguins s’apprêtent à réaliser une transaction majeure?

En rafale

– Excellent billet de Mik Lalancette au sujet de Nick Suzuki.

– Selon ce line-up, Joel Quenneville est toujours l’entraîneur-chef des Blackhawks de Chicago.

– On peut croire que cette équipe rebondira.

– Ça, c’est franchement trop drôle.

– Derek Aucoin et moi avons pris 45 minutes ensemble pour jaser des dossiers chauds des Majeures. Allez écouter cela, Derek me coince au sujet de mon équipe favorite.

PLUS DE NOUVELLES