Les options du CH sur le marché

Non seulement les meilleurs joueurs ne sont pas échangés, mais cette année, ils ne seront pas plus sur le marché des joueurs autonomes. Parmi les options du CH: des possibilités d’amélioration sur les ailes et du remplacement en cas de transactions.

Matt Beleskey

Un attaquant puissant et teigneux qui a enfilé plus de buts par tranche de 60 minutes que Max Pacioretty cette saison. Beleskey possède une bonne coordination main-oeil qu’il met à profit lorsqu’il se poste devant le filet pour dévier les rondelles. Quand il ne marque pas les buts affreux en cueillant les retours, il surprend les gardiens en dégainant un tir lourd, précis et vif.

À défaut d’être l’attaquant le plus dynamique, Beleskey comble un besoin de marqueur naturel chez le Canadien. Ses tendances statistiques sont impressionnantes: il a récolté deux fois plus de buts que de passes en 65 matchs en 2014-2015.

Les DG ne doivent pas lui offrir la lune pour autant, car il a soudainement explosé cette saison aux côtés de Ryan Kesler, tirant à une efficacité de 15% – même Pacioretty, Nash et Kane n’ont pas été aussi précis cette année. Tout ce qui monte rapidement peut redescendre abruptement, surtout s’il évolue dans une équipe moins profonde à l’attaque.

Justin Williams

Un des ailiers droits les plus malins du circuit. Williams se dissimule dans les espaces libres grâce à ses sens du hockey au-dessus de la moyenne et termine les jeux grâce à un tir précis. L’Ontarien est rarement pris à défendre puisqu’il prend des décisions éclairées avec et sans le disque. Jumelé à un centre altruiste, il garantit une production de 40 points en saison régulière.

 

Quand l’enjeu est le plus grand, Williams détonne des autres puisqu’il réussit à rester zen. Il est l’un des meilleurs ailiers défensifs de la ligue pour maintenir la possession de la rondelle et se voudrait un excellent candidat à la droite du 2e trio du Canadien.

Mike Green

Sous Barry Trotz, Green a subi une métamorphose. Il n’est plus le défenseur fragile et à risque dans son propre territoire, mais plutôt un arrière complet qui utilise son dynamisme à bon escient.  Son coup de patin fluide, ses mains vives et sa vision périphérique font de lui une arme sur le jeu de puissance et une force dans le jeu de transition.

Green a été employé comme droitier sur la 3e paire à Washington, derrière Niskanen et Carlson. Il pouvait alors dominer une opposition plus faible et jouer de grosses minutes au sein des unités spéciales. C’est le rôle qu’il pourrait occuper à Montréal dans l’ombre de Subban et Petry, mais cela irait au détriment du développement de Greg Pateryn et reléguerait le vétéran Tom Gilbert dans les gradins. Sans compter que l’Américain commandera un gros salaire s’il quitte la capitale américaine.

Une option à considérer si Gilbert quitte sous d’autres cieux, ou, dans le pire des cas, si Petry ne peut être mis sous contrat. Green est un joueur alléchant, mais dans le meilleur des scénarios, le CH donne des minutes de qualité à de jeunes défenseurs payés à bas prix.

Christian Ehrhoff

Un patineur élégant qui fait une bonne lecture de jeu. Ehrhoff est un as du désavantage numérique. Son pourcentage des buts pour à court d’un homme le place chaque année parmi les meilleurs de la ligue.

L’avenir d’Alexei Emelin à Montréal est incertain et Ehrhoff pourrait boucher un trou à la gauche en offrant un meilleur rapport qualité-prix.

En rafale
– Wow!

– McCarron vous invite à la parade des Generals.

– Les talents de marqueur de Jake DeBrusk sont intéressants pour le CH au 26e rang. LIEN

– Le voyage de Carey et Angela Price. LIEN

– Statistiques avancées: les trois clés du succès pour les Blackhawks en séries. LIEN

– Le projet de centre multifonctionnel de la ville de Gatineau ne respecterait pas le cadre légal. LIEN  | LIEN

– McKeen’s hockey dévoile son top 30 des espoirs de 2015. LIEN

– Un portrait de l’exode de la KHL à la LNH. LIEN

– Une possibilité? Selon certains, c’était déjà fait.

– Martin St-Louis ne sait pas s’il jouera à New York la saison prochaine. LIEN

Le prendriez-vous à Montréal? Pas moi…

– Sepp Blatter démissionne de la FIFA! Enfin! LIEN

– P.-A. Parenteau montre ses talents. LIEN

– John Hynes est officiellement le nouvel entraineur des Devils. LIEN

PLUS DE NOUVELLES