Les Nordiques dans l’Ouest? | Semin peut-il jouer à gauche?

Dans une entrevue accordée au Boston Globe, Gary Bettman admet qu’il considérerait la possibilité de placer les Nordiques dans la conférence de l’Ouest dans l’éventualité d’une expansion. Si on inclut Las Vegas (situé tout juste au nord de Los Angeles) dans l’équation, on parviendrait à un équilibre 16-16 des deux associations.

Mais ce serait oublier à quel point la rivalité entre le Canadien et les Nordiques est importante. Ne pas faire jouer les deux équipes dans la même division serait vu d’un très mauvais oeil par les partisans canadiens et tous les amateurs de hockey qui apprécient l’aspect « dramatique » du sport.

Quoique ça pourrait permettre une finale de la Coupe Stanley complètement déjantée opposant les deux formations…

Par ailleurs, Bettman ne croit pas que la chute du huard compliquerait l’ajout d’une 8e équipe canadienne dans le circuit. Il ajoute qu’il ne promet rien aux deux candidats impliqués dans le processus (Bill Foley et Québécor): « N’ajouter aucune équipe est un scénario concevable ».

La polyvalence de Semin

Alexander Semin a joué à l’aile droite durant la majorité de sa carrière, mais peut-il également être considéré comme un ailier gauche? La question peut sembler futile, mais elle porte à confusion pour toutes sortes de raisons – notamment à cause du manque d’informations datant de 2003, année de son baptême dans la LNH. C’est aussi un détail bon à savoir étant donné le surplus de droitiers dans l’organigramme du Canadien.

D’abord, Semin a été repêché comme ailier gauche par Washington en 2002, lorsqu’il s’alignait avec le Traktor de Tcheliabinsk, et il a grandi en jouant à cette position en Russie. Le site web des Capitals l’a d’ailleurs toujours listé comme un « AG ».

Il a joué ses premiers matchs dans la LNH en 2003-2004. En scrutant les fins fonds du web, on peut dénicher quelques vieux rapports de matchs indiquant deux choses:

– Semin a été employé à l’aile gauche durant sa saison recrue. À quelle fréquence exactement? Je n’en sais rien!

– Il a aussi été testé au centre à un certain moment de la saison.

Au terme de cette campagne, Semin a quitté la Russie dans une saga controversée pour ensuite revenir avec les Capitals en 2006-2007. On a continué de le déployer du côté opposé à sa latéralité, mais au fil de la saison, il a commencé à engranger des minutes à l’aile droite pour faire la paire avec Ovechkin.

 

 

 

Quand Bruce Boudreau est arrivé à la barre des Capitals, il en a fait un ailier droit à temps plein. À une exception près, en fait: il l’a testé à l’aile gauche en compagnie de Marcus Johansson et Mike Knuble au début de la saison 2011-2012, sans que ça perdure.

« Je sais que c’est quelque chose qu’il aime [jouer à l’aile gauche]. L’avantage pour lui est que, lorsqu’il converge au centre, son bâton est toujours placé sur son côté fort. Pas tout le monde peut le faire [jouer à cette position]. Il faut être très talentueux, notamment quand vient le temps d’accepter une passe sur son revers. » – Bruce Boudreau

Comme Jack Han l’explique si bien en décortiquant son jeu, Semin marque la plupart de ses buts en accélérant en zone neutre et en utilisant toute la largeur de la patinoire pour traverser du côté gauche. Il se bricole ainsi le meilleur angle de tir possible pour terroriser les gardiens avec le lancer pesant qu’on lui connait. Aussi, ça peut avoir pour effet de dérégler la couverture défensive adverse. Si Michel Therrien consent à lui laisser la latitude nécessaire en entrée de zone, il demeure plus utile à la droite, où il peut compléter le 1er trio. Mais c’est bon de savoir qu’il est apte à boucher un trou à l’aile gauche au besoin. Jumelé à un centre fabriquant les jeux, il serait constamment en bonne posture pour exploiter son tir en étant campé sur ce flanc.

En rafale
Tic… Tac… 

– Le duo Ciman-Cabrera solidifie la défensive centrale de l’Impact. LIEN

– Les Hurricanes ne s’empresseront pas de faire jouer Noah Hanifin dans la LNH s’il n’est pas prêt. LIEN

Fait intéressant: il a été repêché en tant que joueur NCAA, il est donc admissible à jouer dans la LAH l’an prochain.

– Pour le retour des Expos, ça ne serait pas « si », mais bien « quand ». #SuperCoderre

https://twitter.com/RDSca/status/625387661927260160

–  Le Canadien Philip Bester s’incline en finale du Challenger de Granby. LIEN

– Drouin admet que l’adaptation à la LNH n’a pas été facile.

– 1.25 millions sépare Colin Wilson et les Prédateurs dans les négociations. LIEN

– Chris Froome couronné champion du Tour de France: LIEN

– Paul Byron et les Flames évitent l’arbitrage: LIEN

– Retour sur la carrière de Pedro Martinez.

– Ce bon vieux Donald Brashear! LIEN

PLUS DE NOUVELLES