Les Maple Leafs se retrouvent au cœur d’une controverse

N’ayant jamais été repêché, Nikita Soshnikov évolue au sein de l’organisation des Maple Leafs depuis 2015. Depuis son arrivée en Amérique, le Russe a démontré des habiletés très intéressantes, sans jamais exactement trouver sa niche dans la LNH…

Compte tenu de la profondeur de l’alignement de Mike Babcock, lui trouver une chaise précise n’est pas toujours du gâteau…

Les Leafs ont donc pris leur temps lorsque l’attaquant a effectué son retour au jeu, la semaine dernière. À l’écart de l’action depuis la mi-décembre, Soshnikov a donc eu l’occasion de disputer des rencontres de remise en forme au sein des Marlies, dans la Ligue américaine. Apparemment, il semblait en grande forme…

Ce n’est toutefois pas la conclusion qu’a tirée Lou Lamoriello. Alors que le conditionnement de Soshnikov était terminé, le DG a réinscrit son nom au sein de la liste des blessés. C’est donc dire que l’attaquant serait assez en forme pour jouer dans les mineures… mais pas dans la LNH!

C’est une manœuvre louche… mais entièrement légale.

Selon la règlementation de la LNH, une période de conditionnement sert à déterminer si un joueur est assez en forme pour revenir en pleine forme dans l’action. Si ce n’est pas le cas, le joueur peut faire un retour sur la liste des blessés…

Même si Sheldon Keefe, entraineur des Marlies de Toronto a signalé la grande forme de Soshnikov, il ne serait donc pas assez en forme pour effectuer un retour à l’action chez les grands…

Cette décision permet donc à Lou Lamoriello de ne pas avoir à céder un joueur dans la Ligue américaine, sans quoi plus de 23 joueurs ( limite permise) évolueraient au sein des Leafs…

L’état-major s’achète donc du temps pour prendre une décision quant au renvoi d’un joueur dans la AHL… ou d’une potentielle transaction!

L’option d’un départ en Europe de Soshnikov n’est également pas à écarter…

Ce n’est pas la première fois que les Maple Leafs semblent prendre des décisions suspectes quant à la santé de leur joueur. Joffrey Lupul avait notamment avoué, à l’aube du lancement de la campagne, que son état de santé lui permettrait toujours de compétitionner chez les professionnels. L’organisation l’avait pourtant inséré sur la liste des blessés à long terme, le déclarant donc inapte à effectuer un retour au jeu.

Suite à cette controverse, un médecin indépendant l’avait donc soumis à un deuxième examen médical, qu’il a également échoué…

Disons que si tes patrons te disent de ne pas pratiquer au cours de l’été, les chances que ta forme physique soit resplendissante au mois de septembre sont faibles…

En Rafale

– Seulement en Arizona! Antti Raanta a été victime d’une infestation de scorpions!

– Le marché pourrait nuire à la vente de feu du Canadien…

– Au ballottage, Rasmussen pourrait quitter vers l’Europe.

– S’il peut jouer au centre, il pourrait clairement intéresser le Canadien…

– C’est vrai que Galchenyuk semble mettre les bouchées doubles ces temps-ci!

PLUS DE NOUVELLES