Les joueurs du CH se font malmener | Une défensive douteuse à Pittsburgh | En rafale

Au lendemain d’une victoire contre les Sénateurs à Ottawa, les joueurs du CH avaient congé aujourd’hui. – Les employés des Sénateurs d’Ottawa avaient pourtant pris le temps de peindre des messages anti-CH et anti-Leafs sous une ligne bleue du Centre Canadian Tire. Leur tentative de jeter un mauvais sort aura fait à moitié chou blanc. LIEN

Olivier Bouchard propose quelques tableaux intéressants au sujet du match disputé hier entre les Canadiens et les Sénateurs à Ottawa. C’est au trio de Desharnais-Fleischmann-Weise qu’on a opposé le meilleur duo de défenseurs des Sens, soit celui formé par Marc Methot et Erik Karlsson. Pendant ce temps, le trio de Plekanec-Pacioretty-Gallagher a pu respirer plus aisément en étant confronté au duo de Cody Ceci et Patrick Wiercioch, on en a profité. Cela dit, ce n’est pas parce que Desharnais pivote le troisième trio qu’il est un centre défensif. Desharnais doit être l’un des rares joueurs de centre de troisième trio à ne pas jouer en infériorité numérique. Il sera très intéressant de voir la tangente que les dirigeants du Tricolore emprunteront dans le cas de Desharnais à mesure que la saison progressera, parce que le petit joueur de centre du CH est d’abord et avant tout un joueur offensif… Hier, les Sénateurs avaient le loisir de choisir leurs confrontations, eux qui bénéficiaient du dernier changement en jouant à domicile, mais ils ont tout de même opté pour confronter Karlsson et Methot à la troisième ligne du Tricolore, sans doute pour profiter des carences défensives du centre Québécois.

Les Canadiens connaissent un bon début de saison (3-0-0) et les trois gains ont été récoltés face à des rivaux de division, ce qui est bien, mais il ne faut pas oublier que de ces trois victoires, deux l’ont été contre des équipes qui n’ont pas participé aux séries éliminatoires l’an dernier (ce qui devrait également être le cas cette année à moins d’une énorme surprise) et l’autre gain l’a été contre une équipe qui a dû connaître une séquence de 25 matchs incroyable pour se faufiler en séries de justesse. Les trois prochains matchs face aux Penguins de Pittsburgh, aux Rangers de New York et aux Red Wings de Detroit seront davantage significatifs du point de vue de l’évaluation sommaire de la formation de Michel Therrien. Si Montréal a dominé deux de ses trois adversaires au chapitre des lancers (Ottawa et Boston), il reste à revamper et à faire fonctionner le jeu de puissance, une tare qui dure depuis trois ans et qui viendra assurément hanter l’équipe en cours de route.

Ce que le match contre les Sénateurs a permis de conclure du côté des Canadiens : la quatrième ligne d’attaque a été excellente, Montréal a tenu au silence le premier trio de l’adversaire (Hoffman-Turris-Stone), le jeu de puissance est totalement inefficace, l’unité de désavantage numérique a bien fait et Mike Condon a été impressionnant devant le filet. LIEN

Marc Bergevin sera présent au duel opposant les Bruins de Boston et le Lightning de Tampa Bay cet après-midi. Et il y sera pour scruter certains joueurs à la loupe, des joueurs qu’il voudrait bien voir se joindre à l’équipe… du Canada. En effet, c’est à titre de recruteur que Bergevin observera ce match, dans le cadre de ses fonctions au sein du comité de sélection de l’équipe du Canada, en vue de la prochains Coupe du monde de hockey.

Martin Reway, cet espoir des Canadiens de Montréal sélectionné lors du quatrième tour du repêchage 2013 de la LNH et qu’on voit régulièrement inscrire des buts spectaculaires dans les faits saillants dans le monde du hockey, occupe le premier rang des marqueurs de la ligue Tchèque. LIEN

Un aspect négatif ressort du lot suite aux trois premières rencontres de la troupe de Michel Therrien: on malmène allègrement les meilleurs éléments de l’équipe. En l’absence (prolongée peut-être à l’infini) de Zack Kassian, en observant la liste des joueurs des Canadiens, on constate qu’il n’y a pas vraiment de joueur en mesure de répliquer si un adversaire décide de s’en prendre à Subban, Pacioretty, Gallagher ou à tout autre joueur de l’équipe. C’est ce qui mène à penser que Bergevin pourrait être tenté d’échanger Emelin ou Gilbert afin d’intégrer Pateryn ou Tinordi à l’équipe. Après seulement trois rencontres, le petit Brendan Gallagher a déjà essuyé sa part de coups…

En rafale

– Le système de l’entraîneur des Penguins, Mike Johnston, pourrait lui coûter son poste.

– Ce système repose sur l’implication des défenseurs en attaque, mais pour cela, il faut avoir sous la main des arrières capables d’appuyer adéquatement les joueurs offensifs, ce qui n’est pas exactement le cas en ce moment à Pittsburgh.

– Pourtant, l’attaque des Penguins fait peur…

– La saison n’est vieille que de quelques jours et la grogne se fait entendre à Boston. Déjà on affirme que si les choses ne se replacent pas très rapidement, l’équipe échangera des vétérans.

– L’arrière Adam McQuaid a expliqué qu’il ne fallait pas appuyer sur le bouton « panique » trop rapidement, MAIS… #PressionPression

– Le joueur de centre Chris Kelly a aussi ajouté son grain de sel concernant les déboires des Bruins.

– Un ancien des Bulldogs de Hamilton, alors le club école des Canadiens, obtient un essai avec un club Suisse.

– Trois défaites en autant de matchs pour les Bruins? C’est possible. #FicheOpposéeÀCelleDuCH

– Heureusement pour le pilote des Oursons jaunes, le défenseur Zdeno Chara effectuera un retour au jeu…

– En attendant la suite, la saison 1 de Hockey Wives est diffusée en marathon.

– La LHJMQ a fait connaître l’identité de ses joueurs de la dernière semaine.

PLUS DE NOUVELLES