Les Jets pourraient perdre des morceaux importants cet été

À Chicago, chaque Coupe Stanley a été accompagnée d’un deuil.

Le triomphe de 2010 mena au départ de Dustin Byfuglien et d’Andrew Ladd, pour qui il n’y avait plus d’espace sous le plafond salarial.

En 2013, ce fut David Bolland, un troisième centre dominant défensivement lorsqu’il était en forme, qui quitta le navire.

Brandon Saad fut l’agneau sacrifié suite à la dernière coupe des Hawks, avant d’être finalement rapatrié à Chicago…

C’est la nouvelle réalité du plafond salarial : impossible de conserver une équipe compétitive à long terme sans laisser filer quelques ouailles de temps à autre. Ce sort attend les Jets de Winnipeg, qui connaitront certainement un été mouvementé.

À priori, il ne semble n’y avoir aucun problème à l’horizon pour Kevin Chevaldayoff, qui comptera sur un peu moins de 21 millions de dollars cet été sous le plafond salarial. Avec cet argent, le DG devra s’entendre avec neuf joueurs…

Sauf qu’il ne s’agit pas de n’importe quels joueurs! Connor Hellebuyck, Josh Morrissey, Jacob Trouba, Tobias Enstrom et Paul Stastny se retrouveront sans contrat à partir du premier juillet.

D’emblée, Jacob Trouba semblait être le candidat appelé à changer de camp. Le droitier avait fait l’objet de plusieurs rumeurs de transaction, émanant de son désir de quitter le Manitoba…

Il faut croire que la victoire aura changé la donne. Trouba souhaiterait désormais s’enraciner à long terme avec les Jets.

Il pourrait donc accepter une prolongation de contrat de huit ans avoisinant les 7 millions de dollars par campagne…

Si cette approximation est réaliste, les Jets se retrouveraient à investir plus de 20 millions de dollars dans leur flanc droit, considérant les salaires de Dustin Byfuglien et de Tyler Myers. C’est trop…

Pas de problème! Par les temps qui courent, les défenseurs droitiers sont probablement la monnaie d’échange la plus convoitée. Pensons aux Maple Leafs, aux Oilers, aux Red Wings et Blackhawks qui sont mal en point à cette position…

Dans ce contexte, le géant Tyler Myers vaut une mine d’or. Il ne serait pas farfelu de l’imaginer déménager dans une autre ville canadienne au cours de l’été…

Dans tous les cas, les Jets semblent en affaire. Compte tenu de leur profondeur, ils n’ont même pas besoin d’utiliser leur bassin d’espoirs qui regorge de talent. Sami Niku, Jack Roslovic, Nic Petan, Mason Appleton et Brendan Lemieux semblent déjà prêts à exercer un impact important dans la LNH…

La pérennité du succès des Jets sera assurée par la capacité de Kevin Chevaldayoff à ne pas surpayer son noyau. Une erreur commise par Stan Bowman à Chicago, qui peine à greffer de la profondeur à son alignement…

En Rafale

– Vegas est hockey.

– Espérons que les Canes ne tenteront pas d’acquérir du renfort à court terme pour ces joueurs…

– Est-ce que Jonathan Marchessault a mis du temps à s’établir dans la LNH à cause de son attitude?

– Un autre scandale dans le monde de la gymnastique.

PLUS DE NOUVELLES