Les Jets de Winnipeg déjouent plusieurs analystes | Brock Boeser, une cible potentielle du CH? Prolongation | Mise au point

Bonsoir!

Les équipes ont à peu près toutes disputé un total de 40 matchs à ce stade-ci de la campagne et on peut affirmer sans trop se tromper que la mi-saison est atteinte. L’heure est donc au bilan, à travers la LNH.

À première vue, la plus grande surprise dans les classements de la LNH est la régression des Bruins de Boston, une puissance pourtant fort intimidante au cours de la dernière décennie. Mais, selon moi, il faut fouiller plus loin pour dénicher la vraie anomalie: la tenue convaincante des Jets de Winnipeg qui pointent au 14e rang de la ligue, et au 4e rang de la divison centrale, ce qui est bon pour une place en séries en vertu du 2e échelon de quatrième As dans l’Ouest.

Il n’y pas si longtemps, on voyait ces mêmes Jets dans la cave, en train de prier pour la venue d’un sauveur nommé Connor McDavid. Que diantre s’est-il passé entre temps pour qu’ils réussissent un pareil bond en avant?

Croyez-le ou non, Evander Kane n’est plus le même joueur que l’année dernière. Il est beaucoup plus impliqué, comme en témoigne ses 85 mises en échec, et il faut voir son nombre de tirs (3.3 tirs/match) ainsi que ses statistiques en possession de rondelle pour constater qu’il crée plus de choses offensivement. Ah, puis, même si ce type de donnée a ses limites, soulignons qu’il affiche enfin un différentiel positif de +3.

Malheureusement, il est présentement blessé. Il pourrait revenir au mois de février. 

Mathieu Perreault a trouvé sa niche à Winnipeg dans un rôle plus offensif et il se dirige vers sa saison la plus productive en carrière…

Lentement mais sûrement, Mark Scheifele nous démontre pourquoi il a été choisi au 7e rang de l’encan de 2011…

Quand la défense des Jets n’est pas décimée par les blessures (encore plus impressionnant: ils connaissent du succès même s’ils ne sont pas épargnés par les blessures), elle a drôlement fière allure. L’énorme Dustin Byfuglien frappe tout ce qui bouge par les temps qui courent et désire prouver à la direction qu’il est un joueur de défense, non pas un attaquant. Ce n’est pas compliqué: quand le gros ‘Buff est dans son élément, tout baigne dans l’huile pour les Jets. Il n’y a pas une chose qu’il ne puisse faire: marquer de la pointe, transporter la rondelle, nourrir ses avants, déranger les meilleurs éléments adverses, et encore! Il peut carrément prendre le contrôle d’un match. Ah, s’il pouvait être un brin plus constant…

Mais il n’y a pas que Byfuglien qui brille à la ligne bleue de Winnipeg. Le jeune Jacob Trouba en fait baver plus d’un par sa fiabilité à un si jeune âge. On dit qu’un défenseur atteint son apogée dans la mi-vingtaine. À Winnipeg, on serait satisfait du travail de Trouba pour bien des années, même s’il en était à la fin de son développement. Force est d’admettre qu’il se débrouille plutôt bien pour un arrière de 20 ans. Adam Pardy, une force obscure, accomplit une besogne honnête dans un rôle de 5e-6e défenseur (sans blessés, bien entendu). Zach Bogosian n’a que 24 ans et on estime qu’il y a encore place à l’amélioration dans son jeu, ce qui est une bonne nouvelle.

La cerise sur le Sunday: le plus gros point d’interrogation au début de la saison, la tenue des gardiens, n’en est plus un! Ondrej Pavelec et Michael Hutchinson (particulièrement Hutchinson) ont déjoué les pronostics pour le moment, quoique la logique pourrait reprendre le dessus en 2e moitié de saison. Ne crions pas victoire trop vite.

Cela dépendra beaucoup du facteur santé, mais qu’en pensez-vous, les Jets peuvent-ils croire aux séries ou les présents succès ne sont qu’un feu de paille?

Prolongation
– Nikolas Koberstein a été échangé au Thunder de Bloomington dans la USHL. LIEN

– Alex Galchenyuk vous souhaite un Joyeux Noel Orthodoxe. LIEN

– Brandon Prust a des airs de Jimmy Neutron! LIEN

Rappel : 22 faits aléatoires à propos de Brendan Gallagher. LIEN

Le commentateur des matchs du Lightning s’est échappé en traitant les fans au Centre Bell de morons. Il ne comprenait pas que la première reprise vidéo présentée aux partisans sur l’écran géant nous laissait croire à un but. LIEN

La deuxième reprise est venue mettre les choses au clair assez vite, certes.

Simon Boisvert, un ancien recruteur de la LHJMQ, choisirait l’attaquant Brock Boeser (USHL) au repêchage de 2015 s’il était dans les souliers de Marc Bergevin, et si l’équipe détenait le droit de parole aux alentours du 25e rang.

Boeser ne figure pas dans le top-30 de la centrale de recrutement ISS. Il n’a que 17 ans et fait un tabac dans la USHL avec 35 points, dont 19 buts, en 26 matchs.

Fucale ne s’en cache pas : il est content de terminer sa carrière junior avec les Remparts. LIEN

Gaston Therrien évalue le travail de chaque joueur du Canadien après 40 matchs. LIEN

Il donne 55% à Eller et évoque un « manque de constance ». Pardon? Lars Eller affronte une compétition féroce match après match, excelle en possession de rondelle et aux cercles des mises en jeu, en plus d’afficher le 5e meilleur rendement de l’équipe en termes de points par tranche de 60 minutes. Son début de saison était certes quelque peu décevant, mais aussi largement attribuable au laxisme de son coéquipier René Bourque. Depuis le départ de ce dernier, la production du Danois n’a fait que monter en flèche.

Et il attribue une note de 80% à David Desharnais. Allez comprendre…

*À noter que la statistique de points par tranche de 60 minutes ne prend pas en note les joueurs ayant disputé moins de 100 minutes, car ceux-ci n’ont pas assez joué pour que cette donnée leur soit considérée comme légitime. C’est avant tout pour éviter de fausser les données.

Gaston blâmait aussi Eller durant l’Antichambre, disant qu’il « jouait comme un centre de 3e trio, sans plus ». Eum, c’est ça l’idée non? Une équipe n’a-t-elle pas besoin d’un solide centre de 3e trio de sa trempe pour connaître du succès? Les Kings ont Jarret Stoll, les Blackhawks ont Marcus Kruger… Et ils leur doivent fière chandelle! Si vous pensez qu’Eller devrait produire comme un centre de 2e ou 1er trio, détrompez-vous! Il n’aspire pas à un tel rôle, mais ça n’enlève rien à sa grande utilité dans le giron du CH.

Il faut arrêter de regarder seulement les points, parfois. Même Marc Bergevin le disait en entrevue avec Stéphane Leroux durant les CMJ : « Moi, je ne porte pas tant d’attention aux points. », ou quelque chose du genre.

Pierre-Alexandre Parenteau a patiné en solitaire aujourd’hui. Il se remet tranquillement de sa blessure au haut du corps (une commotion cérébrale, officieusement). LIEN

On attend impatiemment son retour. Croyez-le ou non, il s’agit d’une grosse perte pour l’attaque du CH. LIEN

Mise au point
1.
Julien Brisebois croit qu’il a le bagage pour devenir un directeur général dans la LNH. Il est passé bien près de s’entendre avec les Penguins de Pittsburgh, cet été. LIEN

Tout comme l’analyste entre les bancs à NBC, Pierre McGuire!

2. Vincent Trocheck (Panthers) et Gustav Nyquist (Red Wings), deux joueurs relativement jeunes, ont reçu des amendes de 2000$ pour avoir joué la comédie. LIEN

3. Les derniers temps auront été difficiles à vivre pour le pauvre Randy Carlyle. Le jour où il appris son congédiement à la barre des Leafs, il apprenait aussi la mort de son beau-frère, terrassé par la maladie de Lou Gehrig qu’il combattait depuis un an. Carlyle devra également se faire opérer au dos plus tard ce mois-ci et il compose avec des problèmes financiers en lien avec sa carte de crédit. LIEN

4. L’impressionnante recrue Odell Beckahm Jr. participera au Pro Bowl. LIEN

5. Les Panthers seront privés des services de leur bloqueur défensif Star Lotulelei face aux Seahawks. LIEN

6. Querelle assez insipide (et immature) dans le camp des Bruins. Krug était fâché contre Marchand parce qu’il aurait dit qu’il était plus grand que lui. Eh bin. LIEN

7. Randy Carlyle ne critiquera pas ses anciens joueurs (ou collègues de travail), mais ce n’est pas l’envie qui manque! LIEN

Il est encore sur la payroll des Leafs… #Contrat

8. Pierre Durocher est nostalgique : LIEN. #PedroMartinez

9. Les Blues, les Red Wings et les Jackets sont les meilleures équipes de la LNH en avantage numérique.

10. Les pires équipes en pareille situation sont les Sénateurs, les Stars et les Ducks (!)… Le Canadien n’est pas très loin au 25e rang…

11. Brian Burke et Ron Wilson sont de très bons amis, mais Burke n’a toutefois pas apprécié les derniers commentaires de Wilson concernant Phil Kessel. Burke affirme que pas une fois Ron Wilson ne s’est plaint de l’éthique de travail du numéro 81 lorsqu’il était en poste. Pourquoi le fait-il maintenant? LIEN

D’un côté, Brian Burke est sur la défensive car c’est lui qui a acquis les services de Phil Kessel à titre de directeur général à Toronto. De l’autre côté, Ron Wilson se sent libre de dire ce qu’il veut maintenant qu’il n’est plus un membre des Leafs.

12. Mikael Backlund a recommencé à patiner. Voilà un ajout qui ferait des plus grands biens aux Flames. LIEN

13. L’Impact de Montréal affrontera le New York City FC (club d’expansion) au Yankee Stadium! LIEN

14. DLC vous a déjà fourni ce lien ce matin, mais j’aimerais en parler rapidement. Voici cinq joueurs à surveiller pour les prochains repêchages.

Godla a été sublime durant les championnats mondiaux juniors, mais il devra en faire encore un peu plus pour balayer le scepticisme à son égard (pas repêché en 2014). Lawson Crouse est doué et il m’intrigue, mais LE joueur à surveiller dans mon livre à moi est le Finlandais Jesse Puljujarvi. Figurez-vous que l’attaquant de 16 ans a terminé au premier rang du tournoi pour le nombre de tirs au but. Il fait 6’3 et 198 livres et il n’a visiblement pas fini de grandir à son âge. Ajoutons qu’il joue contre des hommes en SM-liiga. Je vous rappelle qu’il a 16 ans…

15. Les partisans des Olympiques de Gatineau devront se faire à l’idée que Benoit Groulx ne sera pas de retour l’an prochain. LIEN

16. Aucun joueur des Oilers d’Edmonton ne dispose d’une clause de non-échange! LIEN #GoMacTavishGo

PLUS DE NOUVELLES