Les Islanders pourraient jouer les trouble-fêtes dans le dossier Kovalchuk

Tout change à New York avec l’arrivée de Lamoriello… et pas seulement pour les Islanders!

Le nouveau président hockey des insulaires débarque dans l’organisation avec la mission de convaincre John Tavares d’y demeurer. Pour y parvenir, il devra lui vendre l’idée que l’équipe a ce qu’il faut pour aspirer aux grands honneurs au cours des huit prochaines campagnes…

Ça ne sera pas du gâteau. Pour y parvenir, il tentera de convaincre le capitaine que du renfort débarquera au sein de l’équipe afin de lui offrir un coup de main. Voilà une tâche qui n’est pas facile à accomplir, surtout lorsqu’il est impossible de négocier avec les agents libres à venir appartenant à des équipes adverses avant l’ouverture du marché.

Il ne faut pas oublier qu’il y a une superstar avec laquelle il est possible de négocier avant la tenue du premier juillet : Ilya Kovalchuk.

Le Russe possède un certain historique avec Lou Lamoriello, qui l’avait convaincu de s’entendre sur les modalités d’un contrat complètement fou au sein des Devils du New Jersey. Lamoriello pourrait-il convaincre Kovalchuk de choisir les Islanders plutôt que les Rangers, même si son arrivée avec ceux-ci semble déjà décidée? S’il met l’argent sur la table, définitivement.

Friedman considère également que dénicher un nouveau gardien pourrait faire partie du plan de Lamoriello. Rien de surprenant ici…

En Rafale

– Les Marlies ne sont qu’à une victoire de la Coupe Calder.

– Un incontournable pour les fervents des encans.

– Wow!

PLUS DE NOUVELLES