Les Hurricanes ont encore une lacune majeure à adresser

Les Hurricanes ont attiré l’attention au cours de l’entre-saison alors qu’ils ont abordé le problème qu’ils avaient entre les poteaux, tout en ajoutant quelques pièces intéressantes à leur alignement. J’avais d’ailleurs fait un texte à propos de la jeune équipe et des chances qu’elle avait de surprendre cette saison.

Malheureusement, tout ne s’est pas passé comme prévu et les lacunes offensives des Hurricanes ont été exposées plus que jamais, alors que l’équipe aurait réellement besoin de support de la part d’un joueur d’impact. La troupe de Bill Peters a la profondeur nécessaire aux bonnes performances, mais n’a aucun marqueur de but né outre Jeff Skinner.

C’est pourquoi ils doivent trouver une façon d’injecter une énergie offensive et dynamique à leur équipe, sans quoi on peut oublier une participation en séries.

Comme l’explique Clinton dans son analyse, ce problème n’était pas inconnu l’an dernier, seulement on a cru qu’il était mineur et qu’il allait éventuellement se régler par lui-même.

La onzième pire équipe de la LNH au niveau des buts la saison dernière est clairement en manque d’un marqueur naturel. Seulement 10 équipes ont terminé la saison avec deux marqueurs de 20 buts ou moins, l’année dernière, et les Canes en font partie.

Même si les marqueurs de deuxième ordre ne sont pas un problème, on aurait pu croire cet été qu’il y avait une transaction potentielle possible entre l’Avalanche et les Hurricanes, envoyant ainsi Matt Duchene en Caroline afin de régler les ennuis offensifs de l’équipe.

Le plan d’action

Maintenant que ce dernier a quitté pour Ottawa, ils devront dorénavant se tourner vers quelqu’un d’autre. Et préférablement un joueur de centre. Jordan Staal n’est malheureusement pas un centre #1.

Je doute que ce soit réciproque, mais Ron Francis aurait vraiment intérêt à s’intéresser à John Tavares. Ce dernier serait en mesure de transporter l’organisation vers un prochain niveau, d’autant plus qu’il est l’un des seuls centres de qualité sur le marché des transactions.

Sinon, la seule autre option qui me vient en tête… Alex Galchenyuk. Le jeune attaquant du Canadien a déjà inscrit 30 buts dans la LNH, lorsqu’on lui donnait un rôle respectable, et les Hurricanes ne perdraient rien à l’essayer au centre. Si ça ne fonctionne pas, alors il sera tout de même un ailier de qualité qui peut enfiler l’épingle.

Maintenant, pour ce qui est du prix à payer, je crois qu’il n’y a aucun doute quant à sa nature. Les Canes comptent sur une brigade défensive extrêmement solide et pourraient se permettre de sacrifier un de ses pions. Si l’on peut considérer Jaccob Slavin et Brett Pesce comme étant intouchables, on ne peut pas dire de même pour Noah Hanifin, Justin Faulk, Trevor Van Riemsdyk, Haydn Fleury, Roland McKeown et Jake Bean.

Un peu à l’image des Prédateurs, les Hurricanes ont tellement repêché de bons défenseurs qu’ils pourront éventuellement se permettre de s’en débarrasser de quelques-uns pour améliorer leur attaque.

En Rafale

– Ah!

– Khaira est seulement le troisième joueur d’origine indienne à évoluer dans la LNH.

PLUS DE NOUVELLES