Les Golden Knights pourraient réellement remporter la Coupe Stanley

Dimanche, 14 janvier 2018.

En date d’aujourd’hui, il faut en venir à l’évidence. Les Golden Knights seront des séries éliminatoires de la Coupe Stanley, et ce contre toutes attentes.

Les Ducks poussent, récemment, mais ne tasseront jamais les Knights du portrait. La seule autre équipe d’intérêt, dans la Division Pacifique, les Oilers d’Edmonton, continuent malheureusement de creuser leur cercueil avec seulement 3 victoires à leurs 10 derniers matchs.

C’est donc une évidence. Avec 99,85% de chances de participer au tournoi éliminatoire du printemps et bien situé au premier rang de l’Association de l’Ouest, les hommes de Gerard Gallant y seront peut-être même en position de force.

Pour atteindre le nombre de points projeté nécessaire pour participer aux séries (94), les Golden Knights devront gagner seulement 14 de leurs 40 derniers matchs. Il y a des limites à imaginer un affaissement aussi atroce…

Au moment où l’on se parle, Vegas a 21.1% de chances de mettre la main sur le Trophée des Présidents… Et 11.9% de remporter la Coupe Stanley.

C’est possible. Parlons-en.

L’incarnation de Cendrillon

Les maigres attentes qu’on portait envers l’équipe et le début de saison explosif des Knights font en sorte qu’ils seront l’équipe Cendrillon de la saison. La force de caractère qui se trouve dans ce vestiaire est inimaginable et tout le monde raconte à quel point la chimie qui est en place comme quelque chose de magique.

Tous les joueurs, sans exception, avaient quelque chose à prouver dans la ville des vices.

C’est ce qui fait la force du groupe.

George McPhee a su engager un entraîneur exceptionnel qui allait souder ce groupe de manière parfaite et a réussi à dégoter le plus de morceaux de qualité qu’il pouvait, lors du repêchage d’expansion.

Il n’y a pas que ceux-ci qui en sont sortis fort. Tous les joueurs de cette équipe se donnent à fond.

Est-ce possible que cette énergie se transporte en séries?

C’est très possible, oui. Je crois même qu’elle pourrait décupler.

L’aspect historique de cette saison sert de tremplin, et l’espoir de compléter ce conte de fées en beauté devrait être une motivation suffisante pour sortir de belles performances.

Je crois que les Golden Knights sont les Prédateurs de la saison 2017-2018.

Les impacts

Si jamais ils venaient à se rendre jusqu’au bout, ça déclencherait plusieurs impacts différents à travers la Ligue Nationale, et ils méritent d’être considérés.

Tout d’abord, ça aidera dans le dossier de la prochaine expansion. De voir que la formule a eu autant de succès ne peut qu’encourager la potentielle base de partisans de la région de Seattle et une telle histoire serait extrêmement vendeuse pour Gary Bettman. Le prix demandé à Seattle a certainement quelque chose à voir avec les performances des Golden Knights.

Deuxièmement, la ville de Las Vegas en sortira évidemment gagnante. Quelle meilleure façon de mettre la table pour une histoire riche en succès.

L’état major du circuit a frappé dans le mille. On a réussi à éviter ce qui s’est produit en Arizona, alors que l’équipe médiocre a été laissée à elle-même pendant si longtemps. C’est dur de construire une base d’amateurs dans ces circonstances.

Est-ce que le fan qui a été habitué à gagner lors de la première saison sera toujours présent dans les moments plus difficiles? Ça reste à voir.

L’expansion de la LNH deviendra un exemple de succès pour toutes les ligues professionnelles souhaitant ajouter une équipe à leur circuit.

La frustration viendra plutôt des autres clubs, comme les Penguins de Pittsburgh, qui se battent pour une place en séries éliminatoires alors que les Golden Knights y accèdent à la première saison de leur histoire.

Bref. J’ai hâte au hockey des séries. Et j’ai bien hâte de voir ce que Gerard Gallant et ses hommes nous réservent.

En Rafale

– Les nouvelles se font rares, en cet après-midi football…

– Brendan Gallagher, lui, est bien content des performances des Jaguars. Ça sent la fin pour les Steelers…

– Rien de grave.

 

 

 

PLUS DE NOUVELLES