Les Flames: la meilleure ligne bleue sur papier? | Don Sweeney continue de ruiner les Bruins

La question mérite d’être posée depuis l’échange de Dougie Hamilton: les Flames aligneront-ils la meilleure ligne bleue du circuit?

Le jeune TJ Brodie a pris son envol la saison dernière. En santé, Mark Giordano a prouvé être un arrière d’élite, peut-être même le plus dominant de la LNH. Kris Russell est l’un des puck-movers les plus efficaces dans son territoire. Le géant de 6’5 Dougie Hamilton se déplace comme une ballerine et montre déjà des flashs de numéro un à 22 ans. Ça nous laisse le bon vieux Dennis Wideman et sa « modeste » saison de 56 points pour s’improviser « force silencieuse » sur la 3e paire. Deryk Engelland est le seul et unique maillon faible. Hormis lui, tous les défenseurs des Flames pourraient évoluer au sein du premier duo d’une équipe de milieu de classement.

Alors, sur papier oui. En pratique, on verra bien.

Et si le mystérieux Oliver Kylington, à qui on vante un coup de patin à la Erik Karlsson, balayait ses carences défensives et devenait la super-vedette Suédoise qu’on voyait en lui, il y a à peine un an? Un monstre verrait le jour.

Le système de jeu de Bob Hartley sera appelé à changer selon la qualité de ses effectifs, mais, chose certaine, les défenseurs continueront d’appuyer l’attaque, à Calgary…

Don Sweeney ruine les Bruins

Rendons à César ce qui revient à César: Don Sweeney excelle dans l’art de me rendre perplexe. Là-dessus, il est très bon. Rien à dire.

Le DG des Bruins a écrit un nouveau chapitre dans son règne de l’incohérence en gaspillant le choix de 3e ronde de son successeur en 2017. En retour, il obtient un joueur sauvage qui sait à peine tenir un bâton et qui écope de plusieurs pénalités inutiles. Heureusement, il ne dispute qu’à peu près 8 minutes par match.

Vous aurez compris qu’on parle de Zac Rinaldo.

Si, au moins, l’échange d’Hamilton avait été effectué dans l’optique de sauver de l’espace sous le plafond salarial…

Il ne faut pas être surpris si Max Talbot veut quitter ce cirque.

En rafale
– On aura la chance de voir Lukas Vejdemo à l’oeuvre à Brossard.

– La mascotte des Kings dans le prochain jeu NHL.

– Je suis partiellement d’accord avec Mathias Brunet. Marc Bergevin ne doit pas tomber dans le piège en signant un UFA comme Matt Beleskey, mais s’offrir les services d’Oshie ou Sharp ne ferait pas de tort. LIEN

– Donc, Jim Nill n’est pas intéressé à Green et Franson.

– Les Kings n’ont pas racheté Mike Richards, ils ont résilié son contrat, faisant de lui un agent libre! LIEN

Richards n’aurait pas respecté certaines clauses du contrat, bref, il s’agit d’une situation très complexe que l’association des joueurs va certainement étudier et contester au cours des prochains jours. Mais Dean Lombardi est un avocat de profession, donc il doit bien savoir dans quoi il s’embarque!

La NHLPA va combattre agressivement, car elle veut éviter qu’il y ait jurisprudence par la suite!

Si seulement Marc Bergevin avait réussi à faire de même avec Parenteau… #Hehe

Richards a-t-il fait une énorme gaffe? Ou il a désobéi à une règle de l’équipe, simplement?

Il y a déjà les cas Voynov et Stoll qui ont fait de la mauvaise publicité à l’équipe…

– Il y aurait beaucoup d’intérêt pour Cody Franson. LIEN

– Bonne nouvelle, mais quand deux partenaires d’affaires ne se veulent plus, c’est mauvais signe à long terme!

– Yannick Weber testera l’autonomie. LIEN

Étonnamment, Riley Nash aussi!

– Chris VandeVelde s’entend avec les Flyers tout juste après l’échange de Rinaldo.

– Les Kings, qui, rappelons-le, se sont libérés du contrat de Richards, ont augmenté leurs chances de mettre sous contrat Williams et Sekera.

Et les équipes seront davantage intéressées à lui, maintenant qu’il est UFA sans contrat!

– Jakob Markstrom paraphe une entente de deux ans et 3.1 millions. LIEN

– Les nouveaux membres du temple de la Renommée: LIEN

– Quelle déception…

PLUS DE NOUVELLES